Martina Hingis a été intronisée au Temple de la renommée du tennis international en 2013.

Temple de la renommée du tennis: les fans auront une voix

Martina Hingis se doute bien qu’elle n’aurait pas eu besoin d’aide de ses partisans pour être admise au Temple de la renommée du tennis international. Malgré cela, elle aime bien l’idée que des gens de partout à travers le monde puissent maintenant avoir leur mot à dire sur le résultat du scrutin.

«J’aurais espéré que les gens m’aiment et aiment mon style de jeu tout en souhaitant que ça n’ait pas fait de différence sur mon élection, a déclaré en riant celle qui a été élue en 2013 au cours d’un entretien téléphonique. J’aurais seulement espéré que dans mon cas, ça confirme ma place sans l’ombre d’un doute.»

Le tennis a décidé que dorénavant, les partisans pourront voter pour l’intronisation de nouveaux membres en son temple. Dès la fin août, tous ceux qui le souhaitent pourront remplir un bulletin de vote en ligne pour élire la cohorte de 2019. Ces votes s’ajouteront à ceux qui déterminent quels sont les joueurs qui méritent cet honneur. Comme dans le passé, les membres du Temple de la renommée, les journalistes et les historiens du sport continueront d’être les principaux électeurs.

Afin d’y être admis, les athlètes devront toujours voir leur nom inscrit sur au moins 75 % des bulletins. Par contre, ceux terminant parmi les trois premiers dans le scrutin mené auprès du public recevront un pourcentage boni qui sera ajouté à ce qu’ils ont obtenu de la part des principaux électeurs : 3% pour le premier, 2 % pour le deuxième et 1 % pour le troisième. Pour certains candidats tout près de la marque de 75 %, le vote du public pourrait ainsi faire la différence.

La liste des athlètes en nomination pour 2019 sera dévoilée plus tard cette semaine. Michael Stich et Helena Sukova seront intronisés cette année au Temple qui se situe à Newport, au Rhode Island.