Lundi, une patrouille a ordonné à Tom Brady de quitter le parc où il s’entraînait parce que l'endroit était fermé en raison de la pandémie du coronavirus.
Lundi, une patrouille a ordonné à Tom Brady de quitter le parc où il s’entraînait parce que l'endroit était fermé en raison de la pandémie du coronavirus.

Tampa présente des excuses à Tom Brady

TALLAHASSEE, Fla. — Tampa n’a pas vraiment offert le meilleur accueil au célèbre nouveau résident Tom Brady, expulsé d’un parc du centre-ville, au début de la semaine.

Samedi, la mairesse Jane Castor a tenté de faire amende honorable en publiant une lettre d’excuses sur les réseaux sociaux.

+

Le quart de 42 ans, six fois champion du Super Bowl avec les Patriots, s’est récemment joint aux Buccaneers de Tampa Bay.

Lundi, Brady s’entraînait au parc quand il a été repéré par une patrouille du personnel. On lui a ordonné de quitter, le parc étant fermé en raison de la pandémie du coronavirus.

Dans sa lettre, Castor a remercié Brady d’avoir été bon joueur dans cette affaire.

Elle a aussi remercié Brady et son épouse, Gisele Bundchen, pour leur récent don de 750 000 repas à Feeding Tampa Bay, une banque alimentaire.

La lettre a également été adressée à Rob Gronkowski, qui a lui aussi quitté les Patriots en faveur des Buccaneers.

Énumérant la longue liste d’activités proposées dans la région, Castor a dit : «vous devez avoir hâte de faire la fête... sans excès (je vous parle, ‘Gronk’)».

Gronkowski est reconnu pour y aller à fond, sur le terrain et en dehors.

Tampa accueillera le Super Bowl l’an prochain. L’espoir est que Brady et Gronkowski aident les Bucs à devenir la première équipe à remporter le championnat à la maison.

La pandémie empêchant les grands rassemblements, Castor a dit que l’accueil devait être virtuel pour l’instant, affirmant qu’un «bon accueil façon Tampa devra attendre un peu.»