La championne en titre, Océane Dodin, a gagné 5-7, 7-5 et 6-4, lundi soir, devant une foule favorable à la cause de son adversaire, la Canadienne Gabriela Dabrowski.

Sueurs froides pour Dodin

Océane Dodin a eu chaud. À un certain moment, on la croyait même perdue. Mais elle a trouvé une façon de s'accrocher pour venir à bout de la coriace Canadienne Gabriela Dabrowski, lundi soir, à la Coupe Banque Nationale.
La championne en titre a gagné 5-7, 7-5 et 6-4 devant une foule favorable à la cause de son adversaire. Ça n'a pas toujours été beau du côté de la Française, on l'a sentie frustrée à plusieurs occasions, mais elle est toujours debout mardi matin.
«J'ai pas fait un gros match, ça on peut le dire. Je me suis battue jusqu'au dernier point. C'est pas passé loin, j'étais à deux points de la défaite. Mais j'ai réussi à retourner la situation. Donc, très contente», a commenté la 48e joueuse mondiale, visiblement épuisée après le duel. «C'était un match très compliqué à gérer mentalement et physiquement. Mais c'est souvent comme ça dans les premiers tours.»
Dodin a par ailleurs admis qu'inconsciemment, le fait d'amorcer la défense d'un titre lui a peut-être ajouté un peu de pression. «J'ai envie de bien faire comme l'année dernière. C'est un tournoi où je me sens vraiment bien et je ne me voyais pas du tout partir maintenant», a souligné celle qui est à Québec depuis déjà une semaine.
Pendant que son jeu n'était pas à point, Dabrowski lui présentait une muraille défensive quasi impénétrable. La rapide Ontarienne semblait toujours au bon endroit. Difficile de croire qu'elle n'est que 301e au monde en simple.
Le match a basculé au cours d'une folle deuxième manche aux sept bris de service. Le plus important est survenu à la neuvième partie, alors que Dabrowski servait pour le match à 5-3. Lorsque Dodin a servi à 6-5 en sa faveur, la Canadienne s'est donné deux occasions de forcer un bris d'égalité, mais la Française s'est finalement sortie d'une manche où elle en a drôlement arraché.
À 4-4 en troisième, Dodin a de nouveau volé le service de Dabrowski sur une balle tombée sur la ligne de fond aux yeux des arbitres, mais plus loin à ceux de la Canadienne, qui a contesté quelques appels pendant la rencontre. La Française de 20 ans a finalement conclu le duel sur sa première balle de match, Dabrowski réagissant avec deux bons coups de raquette au sol.
«Je ne suis pas si frustrée par la troisième manche, mais plutôt par la deuxième, où j'ai eu mes chances sans capitaliser», a affirmé la perdante, 25 ans, auteure de plusieurs coups spectaculaires. 
Spécialiste du double, Dabrowski voit dans son manque de duels en simple cette saison une des raisons de sa défaite. «Vers la fin du match, je crois que ç'a paru qu'elle fait partie du top 50 et que ce n'est pas mon cas. Je suis venue dans ce tournoi sans attente. J'ai fait beaucoup mieux que je pensais.» Au printemps, elle est devenue la première Canadienne à gagner un tournoi du grand chelem, triomphant en double mixte à Roland-Garros avec Rohan Bopanna.
Au deuxième tour, Dodin affrontera Caroline Dolehide, tombeuse de Charlotte Robillard-Millette.
Wozniak éliminée
Aleksandra Wozniak a dû s'avouer vaincue devant la cinquième favorite Varvara Lepchenko, tard lundi soir.
Malgré un soubresaut en deuxième manche, Aleksandra Wozniak a dû s'avouer vaincue devant la cinquième favorite Varvara Lepchenko, tard lundi soir. La Blainvilloise, détentrice d'un laissez-passer dans le tableau principal, s'est inclinée au compte de 6-1, 2-6 et 6-1.
Un match en trois temps. Car après avoir été débordée au premier set, la Québécoise a puisé dans son bagage d'expérience pour renverser la vapeur. Mais Lepchenko a retrouvé de sa superbe en troisième manche, prenant une avance de 4-0 pour ne plus regarder derrière.
«Je jouais plus offensivement dans la deuxième manche, a analysé Wozniak. Mon entraîneur m'a dit que j'ai besoin d'affronter plus souvent des joueuses de ce niveau-là. C'était un bon match en général, mais je suis juste pas habituée de jouer aussi tard. J'ai manqué un peu d'énergie en troisième manche.»
Résultats de lundi
Simple
2 Océane Dodin (Fra) bat Q Gabriela Dabrowski (Can) 5-7, 7-5, 6-3
5 Varvara Lepchenko (É.-U.) bat WC Aleksandra Wozniak (Blainville) 6-1, 2-6, 6-1
3 Timea Babos (Hon) bat Jamie Loeb (É.-U.) 7-6 (4), 5-7, 6-2
Naomi Broady (G.-B.) bat WC Destanee Aiava (Aus) 6-4, 3-6, 6-3
Q Alla Kudryavtseva (Rus) bat Marina Erakovic (N.-Z.) 6-4, 6-1
Grace Min (É.-U.) bat Jessica Pegula (É.-U.) 4-6, 6-4, 6-0
Caroline Dolehide (É.-U.) bat Q Charlotte Robillard-Millette 
(Blainville) 6-3, 6-2
Double
WC Carson Branstine (Can) et Bianca Andreescu (Can) battent 
Alexa Guarachi (Chi) et Ashley Weinhold (É.-U.) 6-3 et 6-4
Maria Irigoen (Arg) et Camilla Rosatello (Ita) battent 
Viktorija Golubic (Sui) et Amra Sadikovic (Sui) 4-6, 6-4 et 10-3
Mardi
Court Banque Nationale (À compter de 11h)
Sofia Kenin (É.-U.) c. Tereza Martincova (RT)
Q Fanny Stollar (Hon) c. 4 Tatjana Maria (All)
7 Alison Van Uytvanck (Bel) c. WC Carol Zhao (Can)
Court Banque Nationale (Pas avant 17h)
Bianca Andreescu (Can) c. 6 Jennifer Brady (É.-U.)
Court Banque Nationale (Pas avant 19h)
1 Lucie Safarova (RT) c. Anna Tatishvili (É.-U.)
Françoise Abanda (Montréal) c. Asia Muhammad (É.-U.)
Court 1 (À compter de 11h)
8 Viktorija Golubic (Sui) c. Barbora Krejcikova (RT)
Q Andrea Hlavackova (RT) c. Lucie Hradecka (RT)
Taylor Townsend (É.-U.) c. Sachia Vickery (É.-U.)
2 Lucie Hradecka (RT) et Barbora Krejcikova (RT) 
c. Sofia Kenin (É.-U.) et Varvara Lepchenko (É.-U.)
1 Timea Babos (Hon) et Andrea Hlavackova (RT) 
c. Usue Maitane Arconada (É.-U.) et Caroline Dolehide (É.-U.)