Le défenseur P.K. Subban des Predators de Nashville a accusé l’attaquant Pierre-Édouard Bellemare, des Golden Knights de Vegas, de lui avoir mordu un doigt.

Subban aurait été mordu par Pierre-Édouard Bellemare

LAS VEGAS — On pourrait dire que cette mêlée devant le filet avait du mordant!

Le défenseur P.K. Subban des Predators de Nashville a accusé l’attaquant Pierre-Édouard Bellemare, des Golden Knights de Vegas, de lui avoir mordu un doigt lors d’une dispute survenue tard en deuxième période du match de mercredi.

Après la victoire de 2-1 des Predators, Subban dit avoir mis son bras autour de la tête de Bellemare pour l’éloigner de son gardien Juuse Saros, qui venait d’immobiliser la rondelle. Il ajoute que son doigt ne s’est jamais retrouvé près de la bouche de Bellemare.

«Tout ce que j’ai voulu faire, c’est de l’agripper, a raconté Subban. Je l’ai pris par la tête pour le lever et il m’a mordu, voilà. Je ne sais pas quoi dire.»

De son côté, Bellemare a affirmé que Subban a placé sa main près de sa bouche et lui a retiré son protecteur buccal.

«Il a essayé de me lever et évidemment, il a senti des dents et il joue la comédie. Vraiment, je ne sais pas quoi vous dire.

«Si vous placez votre main dans ma bouche... et que vous tirez vers le haut, vous allez sentir des dents», a ajouté Bellemare, lorsque questionné sur l’affirmation de Subban selon laquelle l’attaquant d’origine française avait mordu le doigt de l’ancien défenseur du Canadien.

Subban s’est aussitôt pris la main droite, l’a secouée et l’a montrée à l’arbitre Jake Brenk. Subban semblait avoir des gouttes de sang sur son chandail.

De son côté, Bellemare semblait avoir subi une coupure à une lèvre.

Pas pénalisé

Bellemare n’a pas été pénalisé sur la séquence, mais Subban s’est retrouvé au cachot après avoir été impliquée dans une escarmouche avec Ryan Reaves quelques instants après la mêlée originale. Subban a été pénalisé pour rudesse et conduite antisportive, tandis que Reaves s’est vu imposer une pénalité mineure seulement pour conduite antisportive.

«Je ne sais pas pourquoi j’ai écopé quatre minutes de punition, a déclaré Subban. Ils ont tenté de s’excuser après les faits, mais ils m’avaient déjà donné quatre minutes de punition. J’avais le doigt qui saignait.»

«C’est ce que c’est. C’est notre dernière partie avant la pause et j’essaie seulement de me concentrer sur le match. La dernière chose que vous voulez faire, c’est de changer le niveau de concentration de votre équipe. Nous avons gagné le match, et j’ai oublié le tout ensuite.»