Mark Stone devient le joueur le mieux payé des Sénateurs d'Ottawa.

Stone évite l’arbitrage

Ce fut un vendredi fort coûteux pour Eugene Melnyk et son équipe de hockey.

À un mois du début du camp d’entraînement, les Sénateurs ont vu leur masse salariale gonfler de 11,65 millions $US en l’espace de quatre heures. Ils ont d’abord évité l’arbitrage avec leur meilleur attaquant, Mark Stone, concluant un pacte d’un an avant la séance prévue plus tard en matinée.

L’ailier droit demandait neuf millions. Le club proposait cinq millions. Les deux parties se sont entendues à mi-chemin sur un salaire de 7,35 millions $US, ce qui en fait le joueur le mieux rémunéré à Ottawa, tout juste devant Bobby Ryan et Erik Karlsson dont l’avenir semble incertain.

Puis en après-midi, Cody Ceci a appris qu’il n’obtenait pas ce qu’il désirait.

Un arbitre a tranché que le défenseur et ancien choix de première ronde toucherait 4,3 millions en 2018-2019.

C’est beaucoup moins que les six millions que son agent et lui avaient fixé comme demande lors de leur audience mercredi. Les Sénateurs, eux, offraient 3,35 millions.

Il s’agit aussi d’un contrat d’un an.

Cody Ceci

Les Sénateurs n’ont pas rendu disponible Stone, ni Ceci aux médias. Même le directeur général Pierre Dorion a évité les journalistes.

L’équipe s’est contentée de publier deux gazouillis sur Twitter avec des commentaires du dg franco-ontarien.

«Nous sommes heureux de mettre sous contrat Mark. Il est un grand leader... Une bonne personne. Un compétiteur passionné et un joueur talentueux dans les deux sens de la patinoire, a écrit Dorion au sujet du retour de Stone.

«Le mettre sous contrat est le premier pas dans le processus de négociation d’une entente à long terme lors de la nouvelle année. Nous espérons entretenir une relation fructueuse et à long terme avec Mark.»

Stone, 26 ans, peut devenir joueur autonome sans restriction en juillet 2019. Les Sénateurs et lui pourront seulement discuter d’une prolongation dès le mois de janvier selon le mécanisme prévu dans la convention collective.

Reste à voir où ces futurs pourparlers mèneront.

Surtout que l’équipe se retrouvera avec deux autres joueurs clés qui pourront profiter de leur pleine autonomie après la prochaine saison. Les contrats du défenseur Erik Karlsson et du centre Matt Duchene viendront à échéance à la fin juin.

Rien pour rassurer les partisans des Sénateurs, qui ont vu l’organisation se débarrasser notamment des Brassard, Phaneuf et Hoffman depuis six mois.

Stone a été le meilleur marqueur de l’équipe la saison dernière, inscrivant 20 buts en plus de récolter 42 mentions d’aide en seulement 58 parties. Il a atteint le cap des 20 buts à quatre reprises depuis le début de sa carrière.

Quant à Ceci, il pourrait se retrouver à nouveau devant un arbitre à pareille date l’an prochain puisqu’il redeviendra joueur autonome avec restriction.

Selon le site web Capfriendly, les Sénateurs devraient se retrouver six millions sous le plafond salarial en 2018-2019. Ils sont notamment responsables de 1,75 million $US du salaire de Phaneuf, maintenant à Los Angeles. C’est sans compter le rachat du contrat d’Alex Burrows, qui compte pour 2,5 millions.