Après avoir fait le poids, Adonis Stevenson et Badou Jack se sont fait face pour échanger quelques paroles. Les deux boxeurs se retrouveront sur le ring du Centre Air Canada de Toronto, samedi.

Stevenson et Jack prêts à laisser parler leurs poings

TORONTO — Après un ultime échange de propos lors de la pesée, vendredi, Adonis Stevenson et Badou Jack devront maintenant laisser parler leurs poings lors du plus important combat de boxe tenu à Toronto en 30 ans.

Stevenson, champion des mi-lourds WBC, et l’aspirant Jack, ont tous les deux respecté la limite de poids, en plus de promettre une victoire. Les deux pugilistes se sont échangé quelques mots devant les photographes après la pesée, mais ils étaient tout de même très souriants après avoir fait valoir leurs points... plutôt que leurs poings.

Floyd Mayweather — l’ancien champion du monde est copromoteur de l’événement... et fier supporteur de Jack — s’est tenu près des deux boxeurs afin qu’il n’y ait pas de bousculade. Il avait déclaré la veille que le Suédois avait retenu son attention parce qu’il donnait tout ce qu’il avait au gymnase. «J’adore ce garçon. Je suis fier de Badou. Il a de la classe.»

Stevenson, de Blainville, a fait osciller le pèse-personne à 173,4 livres, tandis que Jack, un Suédois habitant à Las Vegas, a fait arrêter le compteur à 175 livres. Il s’agira de la neuvième défense de Stevenson (29-1, 24 K.-O.). Jack (22-1-2, 13 K.-O.) est quant à lui un ancien champion des poids super-moyens de la WBC et des poids mi-lourds WBA.

«Je suis prêt pour tout ce qu’il peut amener», a indiqué Stevenson, qui est âgé de 40 ans. «Je vais gagner ce combat par K.-O.»

Des doutes... comme tout le monde

Jack a gagné le titre des mi-lourds de la WBA lorsqu’il a passé le K.-O. à Nathan Cleverly lors du cinquième round d’un combat qui avait lieu en sous-carte du fameux duel entre Mayweather et Conor McGregor. Il a rapidement abandonné son titre, voyant que Stevenson allait lui offrir un plus gros combat et une meilleure paie. 

«Je vais simplement entrer dans le ring, être intelligent et remporter ce combat. En espérant que ce soit par K.-O.», a mentionné le boxeur de 34 ans, après la pesée.

Tout comme plusieurs observateurs, Jack conteste la qualité de ses derniers opposants. «Regardez les gars qu’il a affrontés. Regardez les miens», avait-il insisté jeudi, en soulignant que Stevenson allait être le sixième champion ou ancien champion de suite qu’il allait affronter. Il en a battu quatre et il a fait un combat nul.

En théorie, le gagnant du combat devrait croiser le fer avec l’Ukrainien Oleksandr Gvozdyk. Celui-ci (15-0, 12 K.-O.) a remporté une décision contre le Français Mehdi Amar pour s’emparer du titre intérimaire de la WBC.

Ring Magazine classe actuellement Sergey Kovalev, le champion de la WBO, au premier rang chez les mi-lourds. Stevenson est deuxième, alors que Jack occupe le huitième échelon.

Le Centre Air Canada sera aménagé afin qu’une foule de 6000 spectateurs puisse regarder ce gala de boxe ayant passé de Montréal à Toronto il y a moins d’un mois.

En sous-carte, Sébastien Bouchard (15-1-5 K.-O.), de L’Ange-Gardien, sur la Côte-de-Beaupré, va affronter le Bosniaque Sladan Janjanin (24-2-18 K.-O.). Le combat est prévu vers 19h30.