Le 31 juillet 2016, Adonis Stevenson (maillot jaune) n’avait eu besoin que de quatre rounds pour mettre K.-O. Thomas Williams fils.

Stevenson défendra son titre à Québec

Le combat de championnat du monde de boxe opposant les Québécois Adonis Stevenson et Eleider Alvarez se tiendra bel et bien à Québec, le 27 janvier.

Le promoteur Yvon Michel a confirmé la date et l’endroit à la suite de sa rencontre avec la direction du Centre Vidéotron, mercredi. Ne restait plus qu’à sceller le tout auprès de la chaîne de télé américaine Showtime et du gérant des deux boxeurs, le tout-puissant Al Haymon, qui avaient suggéré le 27 janvier parmi une série de dates communes.

«On s’enligne pour un méga événement avec plusieurs combats de championnat, pas juste celui d’Adonis et Eleider», a indiqué le président du Groupe Yvon Michel (GYM), avant de rentrer à son quartier général de la métropole.

Détenteur du titre mondial des 175 livres du World Boxing Council (WBC) depuis juin 2013, Stevenson (29-1, 24 K.-O.) en sera à sa cinquième défense de ceinture présentée à Québec sur ses neuf au total depuis qu’il a ravi la couronne à Chad Dawson.

Alvarez (23-0, 11 K.-O.) s’est déjà produit à trois reprises dans la capitale. Sa prestation de février dernier a été remarquée quand il a mis Lucian Bute hors de combat au cinquième round, dans ce même Centre Vidéotron. Alvarez a ensuite vaincu Jean Pascal par décision en juin, à Montréal.

Le Colombien d’origine de 33 ans attend ce jour depuis le 28 novembre... 2015! Il était alors devenu aspirant obligatoire à Stevenson en battant Isaac Chilemba par décision majoritaire, à Québec. Mais malgré ces 26 mois d’attente, celui qui compte à la fois Stevenson et Alvarez dans son écurie de promotion assure «que tout cela s’est passé comme l’équipe d’Alvarez l’avait planifié, pour lui faire gagner de l’expérience».

Quant au champion — le natif de Haïti vient d’avoir 40 ans, fin septembre —, il livrera son premier combat en près de sept mois. Un rythme tout ce qu’il y a de plus normal pour un champion, indique Michel, encore plus pour un champion quadragénaire.

Bouchard et Zewski aussi

«On a déjà fait des gros galas populaires, mais en termes d’importance des combats, ce sera un sommet dans l’histoire de notre organisation», prétend Michel, se réservant les détails de la carte pour un premier dévoilement dans deux semaines.

On peut quand même affirmer que le poids mi-moyen (148 lb) de Québec Sébastien Bouchard (15-1, 5 K.-O.) effectuera un retour dans le ring, après s’être sectionné un tendon du biceps distal à l’entraînement, en août. Un pas de recul pour celui qui livrera donc un simple combat de remise en forme, en janvier. Mikaël Zewski (28-1, 21 K.-O.), autre mi-moyen de Trois-Rivières, sera aussi en action ce soir-là.

Michel indique de plus que son ambition de bientôt tenir un gala de boxe au Stade olympique de Montréal n’est pas morte, mais plutôt reportée dans le temps. Pour ce qui est de la nouvelle Place Bell de Laval, où se produira David Lemieux le 16 décembre, GYM ne nie pas son intérêt pour l’endroit, mais dans d’autres dossiers que Stevenson-Alvarez.

+

Mettre le cancer du sein K.-O.

Groupe Yvon Michel (GYM) se lance dans une deuxième collecte de fonds au profit de la Fondation du cancer du sein. Après une récolte de 12 000 $ l’an dernier, l’entreprise met aux enchères une nouvelle série de lots en vue de Noël. Du 20 novembre au 5 décembre, le public pourra miser sur plusieurs prix dans la section enchères du site
rubanrose.org, dont certains liés à la région de Québec. Comme une loge du Centre Vidéotron pour une représentation du spectacle sur glace Crystal, du Cirque du Soleil, avec deux chambres pour une nuit au Château Frontenac, ou encore une loge pour un match des Remparts et quatre billets pour le spectacle de Shania Twain du À28 juin. De plus petits lots comme un chandail autographié du Canadien et des forfaits de golf, de ski ou de course automobile seront aussi à l’encan. GYM fait également tirer une moto Harley Davidson. Les billets à 20 $ chacun sont en vente auprès de stephanie.drolet@videotron.ca.