Stéphanie Lachance

Stéphanie patinera avec les plus grands

Stéphanie Lachance fera bien des envieux et des envieuses, vendredi soir, au Centre Vidéotron. La jeune patineuse artistique d’Olympiques spéciaux Québec, un mouvement qui a pour mission d’enrichir par le sport la vie des personnes présentant une déficience intellectuelle, prendra part à Rock the Rink, le spectacle de la tournée d’adieux des médaillés olympiques en danse Tessa Virtue et Scott Moir.

«Au début, j’étais un petit peu énervée», a confié Stéphanie. «Mais là, ça ne m’énerve plus. J’ai bien hâte. Et même s’il y aura beaucoup de spectateurs, je n’aurai pas de pression parce que quand j’ai commencé à patiner, j’ai été trois fois aux Jeux du Québec. Et j’ai fait mes troisièmes Jeux d’hiver des Olympiques spéciaux du Canada cette année. J’ai l’habitude de patiner devant beaucoup de gens», a ajouté la jeune athlète qui pourra compter sur les encouragements de ses parents et de membres de sa famille.

Stéphanie profitera du spectacle de vendredi pour présenter son nouveau solo, une prestation qu’elle a déjà eu l’occasion de tester lors d’une compétition et qu’elle fera lors des prochains nationaux. Elle a mentionné qu’elle était impatiente de côtoyer ses idoles et qu’assurément, elle en profiterait pour leur piquer une jasette.

«Je n’ai jamais rencontré Tessa Virtue, Scott Moir ou les autres patineurs. Et je vais avoir beaucoup de choses à leur dire. Et la première sera un gros merci de m’avoir invitée à patiner avec eux. Je vais aussi leur parler des mes prochains Jeux des Olympiques spéciaux à Thunder Bay.

«Je vais aussi leur demander des conseils comme comment avoir du back spin et faire de beaux flips. Même si je suis passionnée de patinage artistique depuis 23 ans, j’ai commencé à patiner à l’âge de trois ans, le spectacle va m’apporter beaucoup de motivation et de plaisir. Et comme je m’occupe des plus jeunes, je suis assistante de programmes, je vais pouvoir mieux les aider.»

Seulement deux Québécois

Associée à Olympiques spéciaux Canada, un organisme tenant à cœur au couple Virtue-Moir, la tournée Rock the Rink permettra à 27 patineurs canadiens de partager la vedette avec des grandes vedettes de la scène internationale. Devant s’arrêter dans deux villes québécoises, soit Québec et Laval, c’est Olympiques spéciaux Québec qui a choisi ses patineurs au spectacle. L’organisme a décidé d’y envoyer ses deux athlètes de plus haut niveau, Stéphanie a aussi été sélectionnée pour sa détermination et son assiduité qui font d’elle une athlète en constante évolution et parce qu’elle était un modèle pour les autres patineurs de sa région.

«Chez nous, je suis pas mal connue. Quand je rencontre du monde qui me connaît dans un magasin, je me mets tout le temps à parler.»

C’est Nancy McDuff et François Lachance, les parents de la jeune athlète, qui ont annoncé la bonne nouvelle à Stéphanie. Ils ont cependant du la garder secrète pendant presque deux mois et demi parce qu’il n’y avait rien d’officiel tant que de la tournée n’avait pas été finalisée.

«Nous avons été surpris de recevoir le courriel, a indiqué François. On ne s’attendait pas du tout à ça. À ce moment-là, nous n’avions pas encore entendu parler du spectacle. Il n’y avait rien qui était sorti ou qui avait été publié à ce sujet.

«Ce fut une grande nouvelle pour nous, a renchéri Nancy. Nous étions très fiers».

De retour chez elle, c’est sur les nationaux de Thunder Bay que Stéphanie concentrera ses efforts. Une bonne performance pourrait lui ouvrir la porte des Olympiques spéciaux mondiaux. 

«Mais comme chaque pays est limité à un maximum d’athlètes qui sont choisis au prorata des 17 disciplines présentées aux Jeux, les possibilités que deux patineurs québécois soient choisis sur l’équipe canadienne sont minces. Mais ça pourrait quand même arriver», a mentionné François.

En plus de mettre en vedette Tessa Virtue et Scott Moir, Rock the Rink réunira aussi Patrick Chan, Kaetlyn, Osmond, Elvis Stojko. Carolina Kostner (médaillée olympique italienne et championne du monde), Tatiana Volosozhar et Maxim Trankov (médaillés d’or aux Jeux olympiques et champion du monde et Jeremy Abbott (médaillé olympique et quadruple champion national des États-Unis).