Sébastien Bouchard devra se passer de son entraîneur et ami, François Duguay, dont c’est le mariage samedi.

Stephan Larouche dans le coin de Bouchard

Le boxeur de Québec Sébastien Bouchard aura un nouvel entraîneur dans son coin pour son combat de samedi. Nul autre que Stéphan Larouche, coach de renom qui a déjà mené Lucian Bute et Éric Lucas aux titres de champions du monde.

Mais pas de panique! Pas question pour le poids mi-moyen de 31 ans de rompre ses liens avec son entraîneur et ami de longue date François Duguay. C’est que Duguay se marie à sa belle Lucie, samedi. Ce sera donc une première historique qui ne risque pas de se reproduire de si tôt. Duguay et Larouche sont d’ailleurs de bons amis et ont travaillé ensemble à l’époque de Lucas.

«Il n’est aucunement question de changer de coach», a insisté Bouchard, vendredi, après avoir réussi la pesée de 149 livres. «Mais j’ai hâte de voir comment ça va se dérouler avec Stéphan. Et si ça se passe bien, j’aimerais sûrement retravailler avec lui par la suite en préparation, aller à Montréal quelques fois. Avec son expérience, je suis sûr qu’il peut m’apporter beaucoup.»

Deux conseillers

Outre Larouche, Bouchard comptera dans son coin sur les conseils de Maxime Simard et de Jonathan-Dale Huard, deux autres fidèles collaborateurs. Bouchard (16-1, 6 K.-O.) pourrait en avoir besoin pour venir à bout du Mexicain de 29 ans Carlos Gorham (16-4-1, 10 K.-O.).

Plus grand que Bouchard et doté d’une bonne défensive, Gorham a perdu en 2016 par décision unanime contre Carlos Molina, lui-même champion du monde IBF des super-mi-moyens le temps d’un combat, en 2013.

Le gala présenté au Casino de Montréal commence à midi et implique également Francis Lafrenière et Shakeel Phinn, parmi les huit combats au programme. L’affrontement Bouchard-Gorham est prévu pour un maximum de huit rounds. Bouchard a déjà un autre rendez-vous annoncé le 1er décembre au Centre Vidéotron de Québec, en sous-carte du combat de championnat du monde opposant Adonis Stevenson à Oleksandr Gvozdyk.