Stefanos Tsitsipas

Stefanos Tsitsipas et Dominic Thiem se retrouvent en finale à Londres

LONDRES — Les Finales de l’ATP verront un joueur être couronné pour une première fois lors d’une quatrième année de suite, après que le Grec Stefanos Tsitsipas et l’Autrichien Dominic Thiem eurent gagné leur match de demi-finales, samedi.

Thiem a battu le champion en titre Alexander Zverev quelques heures après que Tsitsipas eut raison du Suisse et sextuple champion du tournoi Roger Federer. Les deux joueurs ont atteint la finale de ce tournoi de fin d’année pour une première fois en carrière.

Tsitsipas a dû garder son sang-froid dans les moments clés en route vers une victoire de 6-3, 6-4 contre Federer. Il a préservé 11 des 12 balles de bris offertes à son adversaire et profité des nombreuses erreurs de Federer, qui a constamment mis de la pression sur le Grec sans jamais pouvoir s’adjuger le point dans les moments déterminants.

«Je suis très fier de moi. Je me suis battu durement aujourd’hui et je suis resté concentré pendant les balles de bris, a mentionné Tsitsipas. Je n’ai pas craqué sous la pression. Je suis resté très calme et très mature dans mes décisions.»

Dans l’autre duel de demi-finales, Zverev a commis une double faute lors d’une balle de manche pour permettre à Thiem de prendre les devants. L’Allemand a ensuite été brisé pour une deuxième fois au deuxième set, tirant de l’arrière 4-2.

Thiem a sauvé deux balles de bris lors du jeu suivant et après que Zverev eut gagné son service, l’Allemand a mis fin aux hostilités à sa première balle de match.

Federer et Novak Djokovic avaient remporté ce tournoi neuf des 10 fois entre les années 2006 et 2015, mais Andy Murray a mis fin à cette séquence alors que Grigor Dimitrov a triomphé en 2017.

Zverev tentait de répéter ses succès de l’an passé, lorsqu’il a mis la main sur le titre, mais il a été incapable de profiter de quatre balles de bris.

Tsitsipas, qui participe à ce tournoi pour la première fois de sa carrière, a empêché Federer de convertir ses six balles de bris en première manche. Il en a notamment sauvé deux à 5-3, alors qu’il a mis sept balles de manche pour finalement se l’adjuger.

Il a de nouveau brisé le Suisse pour prendre les commandes 2-1 au deuxième set, puis a préservé trois balles de bris alors qu’il accusait un déficit de 0-40 lors du jeu suivant. Federer est finalement parvenu à convertir sa quatrième pour créer l’égalité dans la manche.

Le tennisman âgé de 21 ans a cependant riposté immédiatement avec un coup droit gagnant, et il a sauvé deux autres balles de bris alors qu’il tirait de l’arrière 15-40 et servait pour le match à 5-4.

Il n’a jamais plus offert d’occasion au vétéran âgé de 38 ans de revenir dans le match, le terminant avec un as.

«Sans aucun doute, j’ai eu mes occasions de gagner, a déclaré Federer. Je suis frustré de ne pas avoir pu mieux jouer. Quand je me suis battu et que je suis venu de l’arrière, j’ai tout laissé aller encore.»

Les 17 ans séparant les deux joueurs constituaient le plus gros écart de l’histoire de ce tournoi.

Tsitsipas venait d’encaisser un revers en trois sets contre Rafael Nadal lors du dernier match de la phase préliminaire, vendredi, mais il n’a démontré aucun signe de fatigue.

Il a donc accompli un autre exploit en accédant au match de championnat de ce tournoi, après avoir notamment vaincu Federer en route vers le carré d’as aux Internationaux d’Australie.

Il présente une fiche de 2-2 contre Federer, après s’être incliné devant lui en finale du tournoi de Dubaï et en demi-finales du tournoi de Bâle plus tôt cette saison.

«Je crois que j’ai beaucoup appris de notre duel à Bâle, a affirmé Tsitsipas. Quand tu comprends les tendances et que tu analyses mieux le jeu, tu veux toujours te mettre dans un état d’esprit qui te pousse à être meilleur.»

Thiem, double finaliste au tournoi de Roland-Garros, a battu Federer et Djokovic dans la phase de groupes avant d’accéder aux demi-finales.