Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Benjamin St-Juste a indiqué qu’il avait rencontré les dirigeants de l’équipe de football de Washington à plusieurs reprises pendant le processus de repêchage, mais il a admis qu’il avait été surpris d’être sélectionné par cette concession.
Benjamin St-Juste a indiqué qu’il avait rencontré les dirigeants de l’équipe de football de Washington à plusieurs reprises pendant le processus de repêchage, mais il a admis qu’il avait été surpris d’être sélectionné par cette concession.

St-Juste réalise à peine qu’il a été repêché par Washington

Dan Ralph
La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
Benjamin St-Juste aura besoin d’un peu de temps pour réaliser qu’il fait maintenant partie des joueurs de la NFL.

Le demi de coin de l’Université du Minnesota a été sélectionné au troisième tour du repêchage de la NFL par l’équipe de football de Washington, vendredi soir. Après une nuit plutôt mouvementée, le Montréalais avait encore de la difficulté à réaliser qu’il est maintenant un joueur de football à temps plein.

«J’ai toujours mis un peu plus de temps que les autres à réfléchir; j’ai appelé ma mère et mon père, et j’ai discuté avec eux, a évoqué St-Juste en visioconférence samedi matin. Je vais prendre la pleine mesure de ce qui vient de se produire dans quelques jours, probablement.

«Mais je réfléchis déjà à la prochaine étape, celle de travailler et de travailler sans relâche», a-t-il ajouté.

St-Juste a indiqué qu’il avait rencontré les dirigeants de l’équipe de football de Washington à plusieurs reprises pendant le processus de repêchage, mais il a admis qu’il avait été surpris d’être sélectionné par cette concession.

«Quand j’ai discuté avec mon agent, nous avions identifié plusieurs équipes qui pourraient potentiellement me sélectionner, mais elles ont finalement opté pour un autre demi de coin, a mentionné St-Juste. Je crois qu’ils (l’équipe de Washington) a un plan particulier pour moi.»

«Je crois que je ne jouerai pas seulement au poste de demi de coin; je pourrais aussi me retrouver au poste de demi de sûreté, ou ailleurs. J’ignore quel est le plan en ce moment, mais je crois que c’est ça», a poursuivi le Québécois.

St-Juste, qui mesure six pieds, trois pouces et pèse 205 livres a disputé cinq des sept matchs de l’Université du Minnesota cette saison. Il a effectué 14 plaqués et a rabattu trois passes, tout en recevant un titre académique du circuit ‘All Big-10’.

Après un bref séjour à l’Université du Michigan en 2017 et 2018, St-Juste s’est joint à l’Université du Minnesota en 2019, où il a disputé 13 matchs (dont neuf à titre de partant), et terminé au sommet de son équipe avec 10 passes rabattues.

«Je crois que l’adversité a joué un rôle clé dans mon développement, a-t-il dit. J’ai abattu des barrières et j’ai fait face à l’adversité; c’est ça qui forge ton caractère, ta personnalité... et qui tire le meilleur de toi-même.

«C’est comme ça que tu réalises si tu aimes vraiment le football, et j’adore le football, donc j’ai vécu ces expériences et j’en suis ressorti plus fort. Je dois encore prouver des choses, et c’est ce qui fait que je suis dans cette position-ci aujourd’hui», a-t-il poursuivi.

Et puis, la pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre. Le père de St-Juste, Wilbert, a joué au poste de demi de sûreté pour l’Université de Miami en 1989.

Et même s’il vient d’être repêché par un club de la NFL, St-Juste assure que le travail ne fait que commencer.

«La chose la plus difficile avec la NFL, ce n’est pas de l’atteindre, mais d’y rester, a-t-il déclaré. J’ai été sélectionné, maintenant je dois y rester.

«Je dois avoir un impact dès le départ, et connaître une belle carrière dans la NFL», a-t-il conclu.