Sports express

Les Huskies amorcent la finale sur le bon pied

ROUYN-NORANDA — Rafaël Harvey-Pinard et Félix Bibeau ont signé des doublés et les Huskies de Rouyn-Noranda ont bien amorcé la finale du circuit Courteau, jeudi, infligeant un revers de 5-2 aux Mooseheads de Halifax.

Noah Dobson a obtenu l’autre filet des Huskies, en plus de fournir deux passes. Joël Teasdale a lui aussi été complice de deux buts.

Samuel Harvey a fait 34 arrêts, ne cédant que devant Justin Barron et Raphaël Lavoie. Ce dernier mène les pointeurs des séries avec 28 points, dont 18 buts.

Alexis Gravel a repoussé 32 rondelles.

Le match numéro 2 sera présenté vendredi soir, de nouveau en Abitibi.

Dobson brise la glace

Les Huskies ont frappé les premiers à 4:01 en première période. De la pointe, Dobson a rejoint à l’embouchure droite Harvey-Pinard, qui a marqué son sixième but des séries.

Bibeau a doublé le coussin de l’enclave à 9:34, complétant une remise de Teasdale, à la suite d’un revirement.

Barron a réduit l’écart à 14:50, à l’aide d’un tir des poignets du cercle droit.

En deuxième période, Dobson a fait 3-1 avec un tir haut de la ligne bleue, avant la réussite de Lavoie en échappée, en fin d’engagement.

Harvey-Pinard a fait mal aux Mooseheads en profitant d’une rondelle libre, dans la première minute du dernier tiers. Gravel avait fait un arrêt partiel du gant.

Bibeau a mis la touche finale à 16:05.

Les Huskies participent à la finale de la Coupe du Président pour une troisième fois. En 2008, ils ont subi un balayage contre Gatineau et en 2016, l’équipe a remporté son premier titre, aux dépens de Shawinigan.

Les Mooseheads sont en ronde ultime pour la quatrième fois, incluant un triomphe en 2013, contre Baie-Comeau.

Vu que les Mooseheads seront les hôtes de la Coupe Memorial (du 17 au 26 mai), les Huskies sont assurés d’y être aussi, peu importe le dénouement.

+

Trump offrira la médaille de la Liberté à Tiger Woods

Le président américain Donald Trump offrira la médaille de la Liberté à Tiger Woods la semaine prochaine. La porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Sanders a mentionné que la cérémonie se déroulera dans la roseraie, lundi. Woods a surmonté des obstacles personnels et professionnels, en route vers la conquête de son cinquième titre au Tournoi des Maîtres le mois dernier. Trump a émis un gazouillis après le tournoi pour féliciter Woods et lui annoncer qu'il lui remettra une médaille pour son «succès et son retour au jeu (golf) incroyables et, de façon plus importante, sa VIE». Il s'agit de la plus haute décoration civile des États-Unis, et le président peut la remettre à sa propre discrétion. AP

+

Auston Matthews passe sous le bistouri

Les Maple Leafs de Toronto ont indiqué que le joueur de centre Auston Matthews est passé sous le bistouri jeudi afin qu'on lui «retire des pièces de métal provenant d'une intervention chirurgicale effectuée en 2014». L'équipe a mentionné que l'opération n'affectera pas l'entraînement estival de Matthews. Les Leafs n'ont pas précisé les motifs pour lesquels Matthews avait été opéré en 2014, mais le joueur étoile avait subi une fracture du fémur en 2013 alors qu'il représentait les États-Unis dans un tournoi chez les moins de 17 ans. Matthews a marqué 37 buts et récolté 36 mentions d'aide en 68 rencontres la saison dernière, sa troisième dans la LNH. Il a ajouté cinq buts et une passe à sa fiche en sept matchs éliminatoires. La Presse canadienne

+

Mondiaux de ski alpin de 2025 : trois villes candidates

La Fédération internationale de ski a indiqué que trois complexes avaient soumis leur candidature pour l'obtention des Championnats du monde de ski alpin de 2025. Il s'agit de Crans-Montana, en Suisse, Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne, et Saalbach, en Autriche. Crans-Montana et Saalbach ont chacun accueilli les Mondiaux une fois auparavant, soit en 1987 et 1991 respectivement. Garmisch a obtenu ceux de 1978 et 2011. La FIS a mentionné que les complexes doivent soumettre leur projet d'ici le 1er septembre. L'Italie présentera les prochains Mondiaux, en 2021, à Cortina d'Ampezzo, tandis que les stations de ski voisines de Courchevel et Méribel s'occuperont de ceux de 2023. La Presse Canadienne