Helder Duarte

Soccer universitaire féminin: la logique respectée et le R et O s'incline

La logique a été respectée, jeudi à Ottawa, au Championnat canadien U Sports de soccer féminin. Le Rouge et Or de l’Université Laval s’est incliné 1-0 en première ronde face aux Spartans de Trinity Western, la meilleure équipe au pays.

Mais ce n’est pas à défaut d’avoir essayé. Comme l’an passé, le Rouge et Or a perdu même s’il a mené 11-5 aux lancers.

«Il n’y a pas de honte de dire qu’on a perdu contre cette équipe. C’est juste dommage, parce qu’on a fait le double de lancers, mais on n’a pas réussi à marquer. Ç’a avait été la même chose l’an passé, où on avait perdu 1-0 en dominant 23-3 dans les tirs, il faudra travailler là-dessus», disait l’entraîneur-chef Helder Duarte quelques minutes après la défaite.

Il était triste à l’idée de savoir que Joëlle Gosselin, Roxanne Dionne et Marie-Joëlle Vandal venaient de disputer le dernier match de leur carrière universitaire. «J’aurais aimé qu’elles finissent sur une bonne note. Elles ont tout mon respect pour ce qu’elles ont fait pour le Rouge et Or. Joëlle a été un bon général sur le terrain, elle a fait preuve de leadership jusqu’à la fin.»

Le Rouge et Or a concédé un but à la 58e minute, à la suite d’une déviation. L’Université Laval a ensuite mis de la pression, mais le ballon n’a jamais franchi la ligne de but.

«Il restait encore 30 minutes lorsqu’elles ont marqué, on avait du temps en masse et c’est là qu’on a eu nos meilleures occasions. On a raté un filet ouvert et le retour sur la même séquence. En première demie, on avait toujours la balle, on a dominé», résumait Duarte.

De l’expérience en banque

Mais voilà, pendant que les Spartans joueront en demi-finale, le Rouge et Or tentera de vaincre Western, vendredi matin, pour avoir le droit de jouer pour la cinquième place, dimanche. «On retrouve Western, contre qui on avait perdu 1-0, l’an passé, j’espère qu’on va se venger…

«Mais au-delà du résultat, c’est l’expérience qu’on met en banque qui sera profitable dans l’avenir. Malgré notre jeunesse, on a réussi à rivaliser avec la meilleure équipe au pays, c’est encourageant pour les prochaines années.»

Duarte avait réussi à obtenir une vidéo des Spartans au cours de la journée de mercredi, même si les équipes de l’Ouest avaient fait un pacte pour tout cacher à leurs rivales ontariennes, québécoises et de l’Est. «Tout ce qu’on avait identifié, c’est ce qu’on a vu. On s’est présenté sans aucun complexe, sans avoir peur. Mais on a fait face à une équipe mature et bien rodée. On va grandir à la suite de ce match.»

Kathryn Harvey a inscrit le seul but, tandis que Laurie Couture-Dallaire a été nommée joueuse par excellence du match pour le R et O. Au cours des dernières années, l’UL avait gagné l’or en 2014 et 2016 et fini troisième en 2015.