Doug Weight, relevé de ses fonctions mardi — tout comme le dg Garth Snow —, était entraîneur-chef des Islanders depuis le 17 janviers 2017.

Snow et Weight démis par les Islanders

EAST MEADOW — Lou Lamoriello n’aura mis que deux semaines à faire sentir sa présence avec les Islanders de New York.

Mardi, le nouveau président des opérations hockey de l’équipe s’est d’abord adjugé le titre de directeur général, alors qu’il a congédié celui qui occupait ce poste, Garth Snow, en plus de relever de ses fonctions l’entraîneur-chef Doug Weight.

Lamoriello, qui a obtenu carte blanche pour remodeler la formation, aura donc le loisir de placer qui il veut derrière le banc. «J’ai jugé qu’un changement de culture était nécessaire, et c’est en amenant de nouvelles figures que nous pouvons effectuer ce virage. C’est pourquoi j’ai décidé d’apporter ces changements», a-t-il expliqué au cours d’une conférence téléphonique. 

La fin du règne de Snow, un ancien gardien de but repêché par les Nordiques de Québec en 1987, semblait inévitable lorsque les propriétaires Jon Ledecky et Scott Malkin ont convaincu Lamoriello de quitter les Maple Leafs de Toronto pour se joindre aux Islanders. Snow avait été nommé dg en 2006 par l’ancien propriétaire de l’équipe, Charles Wang.

En 12 ans avec Snow à leur tête, les Islanders ont raté les séries à huit reprises, incluant lors des deux dernières saisons. Le contrat de celui-ci était encore valide pour quatre ans. Quant à Weight, il avait été nommé entraîneur-chef par intérim le 17 janvier 2017 à la suite du congédiement de Jack Capuano. L’étiquette intérimaire lui a été retirée le 12 avril de la même année.

«Un entraîneur ne convient pas à toutes les équipes et un tel club n’est pas nécessairement la bonne destination pour tout entraîneur», a souligné Lamoriello pour justifier le renvoi de Weight, qui a récolté 1033 points en 1238 matchs comme joueur dans la LNH. En 122 matchs derrière le banc des Islanders, il a présenté une fiche de 59-49-14.

Lamoriello en a aussi pour remercier les deux hommes, tout en ajoutant qu’ils demeureraient dans l’organisation, dans des rôles qui n’ont pas encore été déterminés. «Je crois qu’ils pourront être très utiles et je leur demanderai leur opinion sur différents sujets.» 

Le dossier Tavares

Ces changements surviennent à l’aube d’un été qui s’annonce crucial pour Islanders, alors que le visage de la franchise, le joueur de centre John Tavares, pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet. 

Les Islanders ont d’abord tenté de rassurer leur joueur-vedette lors de la dernière saison en annonçant que l’équipe construirait un nouveau domicile à Belmont Park. Depuis trois saisons, le club fait office de second violon au Barclays Center, à Brooklyn.

Mais le joueur de 27 ans, qui a disputé toute sa carrière avec l’équipe, n’a toujours pas signé d’entente et devra se laisser convaincre, lui qui a entretenait une bonne relation avec Weight, avec qui il a même joué de 2009 à 2011. 

À ce sujet, Lamoriello a expliqué que «les décisions que nous avons prises n’avaient pas de lien avec ce dossier [celui de Tavares].»  Avec La Presse canadienne