Les capitaines Simon-Claude Toutant et Alice Stoll entourent l’entraîneur-chef du Rouge et Or ski alpin, Sven Pouliot.

Ski alpin: un triplé dans la mire du Rouge et Or

À l’approche de la saison universitaire de ski alpin, le Rouge et Or ne cache pas ses ambitions de remporter une troisième bannière de suite chez les hommes, tandis que chez les femmes, la reconstruction se poursuit.

Les frères Adam et Samuel Lamhamedi ainsi que le capitaine Simon-Claude Toutant sont de retour pour atteindre l’objectif fixé par l’entraîneur-chef Sven Pouliot. Mais pas question, à l’UL, de parler de titre à défendre.

«On ne défend rien, on doit aller le chercher. Et ce sera très difficile, car le niveau de compétition a augmenté ces dernières années», a noté Pouliot, en point de presse au PEPS.

Selon lui, la pression viendra des équipes de Montréal et de McGill, qui puisent à l’extérieur du Québec pour bâtir leur formation. Autre obstacle à franchir : les courses seront plus relevées en 2018 puisqu’elles auront lieu dans des pentes plus abruptes.

«Par le passé, c’était difficile, mais les erreurs étaient plus facilement pardonnées. Puisqu’on s’entraîne sur des pistes qui ressemblent à celles sur lesquelles on va courir, ça nous donne un certain avantage», a indiqué l’entraîneur-chef qui mise sur la profondeur pour réussir le triplé.

Chez les dames, on a doublé les effectifs, passant de trois à six skieuses. La capitaine Alice Stoll est de retour, tout comme Gabrielle Bergeron. Quatrième au classement collégial en 2017, Frédérique Brunet s’amène en provenance du Cégep de Sainte-Foy. Jeanne Bellavance, Eliane Demers et Isabelle Grondin feront aussi partie du nouveau groupe.

«Montréal étant la favorite, on vise la deuxième place chez les filles. On aimerait amasser assez de points féminins pour être dans la course de la bannière combinée», espérait Pouliot.

La saison s’ouvrira à la mi-janvier. Mais dès le 20 décembre, le Rouge et Or participera à la Super Série Sports Experts, qui sert de calendrier préparatoire. Un camp d’entraînement est aussi prévu au Mont-Édouard, du 4 au 9 janvier.

Le défi des affaires, qui avait permis au Rouge et Or de récolter 35 000 $, l’an passé, aura lieu le jeudi 15 février au Relais. L’objectif de cette compétition amicale de descente chronométrée a été fixé à 40 000 $. Plus d’infos à ce sujet au rougeetor.ulaval.ca/skialpin