Erik Bazinyan, Simon Kean et David Lemieux participeront au gala de boxe professionnelle qui sera présenté à Rimouski le 21 février.

Simon Kean et David Lemieux boxeront à Rimouski

RIMOUSKI – Fort du succès qu’a connu son premier gala de boxe professionnelle en 2018 à Rimouski, Eye of the Tiger Management (EOTTM) récidive. Un deuxième événement de calibre international, qui sera présenté au Colisée Financière Sun Life le 21 février, réunira notamment David Lemieux, Simon Kean et Erik Bazinyan. «On avait promis d’amener nos meilleurs prospects», lance le président d’EOTTM, Camille Estephan.

Le Montréalais David Lemieux a été champion du monde de l’International Boxing Federation dans la catégorie des poids moyens en 2014 et 2016. «Il veut être champion chez les super moyens, à 168 livres, indique Estephan. C’est un deuxième combat dans cette catégorie. Ce sera un test pour savoir s’il appartient à cette catégorie-là.»

Le principal intéressé se dit très excité à l’idée de se mesurer au Polonais Robert Talarek, un adversaire expérimenté et endurant. «Je suis en très bonne forme, souligne-t-il. J’ai hâte. Je veux donner un beau spectacle aux fans et une soirée de boxe mémorable à Rimouski.» Selon le promoteur, quand Lemieux cogne, le son est vraiment différent. «Les coups de poing vont faire mal, promet Estephan. Je m’attends à ce que ça finisse en 30 secondes, quand David va «knocker» son adversaire!»

Simon Kean affrontera l’Américain Daniel Martz, surnommé «la montagne», en raison de ses 6 pieds 7 pouces et de ses 260 livres. «C’est un gars reconnu pour sa très grande force de frappe, décrit le propriétaire d’EOTTM. Il a perdu seulement contre les grands. On veut prouver qu’on en fait partie […].» S’il reconnaît que son adversaire est «un gars qui est intimidant, un gros cogneur, un genre de gros «wall» méchant», l’olympien de Trois-Rivières se dit toutefois prêt. «Ça m’excite, ça me motive, affirme Kean. Mais, il va falloir que je sois vigilant. C’est un «challenge» que je suis capable de relever. Je suis en très bonne condition physique. J’ai amélioré ma défensive. Même si j’arrive de vacances en Floride, je n’ai pas fait comme Guy Lafleur en faisant du ski nautique et du golf pour me mettre en forme! Je me suis entraîné au gym.» Pourtant plus petit que son rival, Kean promet de l’envoyer au plancher.

De retour au Québec pour la première fois depuis son association avec l’organisation américaine Golden Goy Promotions, le pugiliste d’origine arménienne Erik Bazinyan affrontera le Finlandais Timo Laine. Acclamé pour sa rafale d’uppercuts qui lui avait valu la victoire lors du premier gala, Artem Oganesyan sera de retour à Rimouski. Il se battra contre le Français Fouad El Massoudi.

D’autres athlètes participeront au gala, dont Hubert Poulin et Mathieu Duguay, tous deux de la région de Québec, ainsi que la boxeuse de Rivière-du-Loup Leila Beaudoin. L’événement, qui sera diffusé en direct sur TVA Sports, est notamment présenté en association avec XP Productions, une nouvelle entreprise de Rimouski. Les actionnaires sont Alexandre Tanguay, Éric Boucher, Louis Khalil, Sébastien Noël et Sébastien Tremblay.