Sans jamais rater une seule des 241 parties des Foreurs de Val-d’Or en incluant les éliminatoires, Simon Gamache a marqué 180 buts, mais il a surtout établi deux records de franchise avec ses 269 mentions d’aide et ses 449 points.

Simon Gamache parmi les cinq prochains immortels de la LHJMQ

L’ancien gardien de but Roberto Luongo, l’ex-attaquant Simon Gamache et l’ancien entraîneur-chef Clément Jodoin font partie d’un groupe de cinq personnalités qui seront intronisées au Temple de la renommée de la Ligue de hockey junior majeur du Québec le 8 avril 2020.

Dans un communiqué de presse publié en fin d’après-midi, la LHJMQ a aussi annoncé que l’ex-défenseur Stéphane Robidas de même que Rick Vaive, un ancien attaquant, complètent le groupe.

Luongo, dont le chandail qu’il a porté avec les Panthers de la Floride sera retiré en mars prochain, a remporté le trophée Michael-Bossy à titre de meilleur espoir professionnel, en 1996-1997, parmi les joueurs de la LHJMQ.

Réclamé par les Foreurs de Val-d’Or au deuxième rang de la séance de sélection de 1995, il a inscrit sept blanchissages lors du calendrier régulier de 1997-1998, égalant le record de la ligue qui appartenait alors à Nick Sanza. De plus, ses 38 victoires à vie en séries éliminatoires lui ont permis de détenir cette marque absolue de 1999 à 2015.

Appuyé par Steve Bégin et Jean-Pierre Dumont, Luongo aidera les Foreurs à remporter leur première Coupe du Président, en 1998. Il répétera l’exploit le printemps suivant, mais cette fois dans l’uniforme du Titan d’Acadie-Bathurst.

Luongo a participé deux fois au Championnat mondial junior avec le Canada, soit en 1998 et 1999. À son deuxième tournoi, médaille d’argent au cou, il est proclamé «gardien par excellence «de la compétition.

Jamais absent

Sans jamais rater une seule des 241 parties des Foreurs de Val-d’Or en incluant les éliminatoires, Simon Gamache a marqué 180 buts, mais il a surtout établi deux records de franchise avec ses 269 mentions d’aide et ses 449 points. Depuis 2000-2001, il est dans les annales de la LHJMQ puisqu’il a enregistré 184 points et 74 buts en 72 parties cette saison-là. Aucun autre joueur du circuit Courteau n’a depuis surpassé le cap des 180 points et des 72 filets en saison régulière.

Jodoin bâtisseur

Jodoin, qui sera honoré à titre de bâtisseur, a d’abord pris les commandes des Mooseheads de Halifax, une franchise d’expansion, en 1994 à titre d’entraîneur-chef et de directeur général pendant trois saisons. De retour dans la ligue en 2004, il dirige les MAINEiacs de Lewiston, qu’il mène aux championnats de saison régulière et des séries éliminatoires de 2006-2007. Son travail lui vaudra le trophée Ron-Lapointe, son deuxième titre d’entraîneur de l’année dans la LHJMQ.

En 2007-08, il se retrouve derrière le banc de l’Océanic de Rimouski pour conclure son troisième chapitre comme entraîneur au niveau junior. En dix saisons dans le circuit Courteau, l’entraîneur de carrière aura passé 762 rencontres derrière le banc, dont 101 en séries éliminatoires.

Robidas a passé quatre saisons avec les Cataractes de Shawinigan, dont trois lors desquelles il récoltera au moins 65 points. Il a été choisi deux fois sur la première équipe d’étoiles de la LHJMQ en 1995-1996 et 1996-1997, et a été nommé le défenseur de l’année en 1996-1997.

Quant à Vaive, il a été nommé recrue de l’année dans la LHJMQ après des récoltes de 51 buts et 110 points avec les Castors de Sherbrooke, en 1976-1977.