Les joueurs pourraient retrouver leur équipe aussi tôt que le 15 mai.
Les joueurs pourraient retrouver leur équipe aussi tôt que le 15 mai.

Si la LNH reprend ses activités, ses joueurs seront soumis à une quarantaine

La Ligue nationale de hockey pourrait devoir franchir un autre obstacle si elle décide de compléter sa saison 2019-20 dans un proche avenir, puisque le premier ministre Justin Trudeau a indiqué que tous les joueurs non canadiens qui franchiront la frontière pour rejoindre leur équipe devront observer une quarantaine volontaire.

M. Trudeau a affirmé dimanche que les joueurs devraient - au minimum - se prêter à cette quarantaine s'ils arrivent au Canada alors que les frontières sont toujours fermées en raison de la pandémie de COVID-19.

«Je crois qu'il s'agit d'une question que nous devrons étudier, a déclaré le premier ministre lors de son point de presse quotidien. Certainement qu'au minimum, quiconque arrive d'un pays étranger devra suivre les règles de quarantaine de façon extrêmement stricte, mais nous n'en sommes pas encore là dans nos discussions avec la LNH.

«Il est vrai qu'il s'agit d'une possibilité, mais cela dépendra de plusieurs facteurs et je ne veux pas spéculer sur ce sujet tant que nos discussions ne seront pas plus avancées.»

Des «cellules» de hockey

L'Associated Press a rapporté plus tôt cette semaine que les villes d'Edmonton et Toronto seraient considérées pour devenir des «cellules» de hockey qui pourraient accueillir le reste de la saison et les séries éliminatoires de la LNH cet été. Les rencontres seraient disputées à huis clos.

Selon ce qu'une source a affirmé à l'Associated Press, les joueurs pourraient retrouver leur équipe aussi tôt que le 15 mai. Un camp d'entraînement suivi de matchs préparatoires aurait lieu en juin.


« Certainement qu'au minimum, quiconque arrive d'un pays étranger devra suivre les règles de quarantaine de façon extrêmement stricte, mais nous n'en sommes pas encore là dans nos discussions avec la LNH »
Justin Trudeau

Selon cet échéancier, la saison reprendrait en juillet et les séries s'étireraient possiblement jusqu'en septembre.

La ligue et l'Association des joueurs (AJLNH) ont formé un comité conjoint pour déterminer la marche à suivre pour permettre au circuit Bettman de reprendre ses activités à huis clos cet été.

Dans un communiqué publié mercredi, ce comité a indiqué qu'aucune décision n'avait été prise, mais qu'il demeurait optimiste de voir les activités reprendre vers la mi-mai.

La saison a été suspendue le 12 mars, 24 heures après que l'Organisation mondiale de la santé eut statué que la COVID-19 avait atteint le statut de pandémie. Quatre équipes canadiennes - les Maple Leafs, les Oilers, les Flames et les Jets - occupaient alors une place donnant accès aux séries, tandis que les Canucks étaient au plus fort de la course.

Il restait alors entre 10 et 14 rencontres à disputer à chacune des 31 équipes.

Au début d'avril, huit joueurs de la LNH avaient subi un test positif à la COVID-19.