Mikaela Shiffrin a ajouté à sa collection un cinquième Globe de cristal du slalom en l’emportant à Ofterschwang, samedi.

Shiffrin complète son service en cristal

OFTERSCHWANG — Mikaela Shiffrin a ajouté samedi un nouveau petit Globe de cristal, celui du slalom, à son incroyable collection de trophées, alors qu’elle fêtera mardi ses 23 ans seulement.

Gagnante du slalom d’Ofterschwang, en Allemagne, l’Américaine s’est assuré la victoire finale entre les piquets serrés, 24 heures après avoir verrouillé son succès au classement général de la Coupe du monde, son deuxième de suite.  Alors qu’il ne reste qu’un seul slalom à disputer cette saison, elle ne peut plus être rattrapée par sa dauphine slovaque Petra Vlhova.

La skieuse du Colorado, compagne dans la vie du géantiste français Mathieu Faivre, compte désormais cinq petits Globes du slalom et deux gros Globes du classement général. En slalom, elle talonne la Suissesse Verena Schneider, vainqueur du petit Globe six fois en sept saisons entre 1989 et 1995.

Son succès à Ofterschwang, acquis devant la Suissesse Wendy Holdener (à 9 centièmes de seconde) et la Suédoise Frida Hansdotter (à 72 centièmes), est son sixième cette saison dans sa discipline favorite. Holdener, qui n’a encore jamais gagné un slalom en coupe du monde, a terminé 16 fois sur le podium, dont 12 fois dans des courses gagnées par Shiffrin.

 «Non Wendy, pas aujourd’hui!»

«Je savais que Wendy avait fait une très belle course parce que j’entendais les annonces, mais j’ai pensé : “Non Wendy, pas aujourd’hui!”» a raconté Shiffrin, qui totalise désormais 31 victoires en carrière en slalom de Coupe du monde dans sa carrière et 42 toutes disciplines confondues.

Après avoir remporté la première manche avec 30 centièmes de seconde d’avance sur l’Autrichienne Katharina Gallhuber, Shiffrin a fait parler son expérience dans la deuxième. «Mon plus grand défi cette année, ça n’a pas été les Jeux Olympiques ou la Coupe du monde ou rien de tout ça», a-t-elle dit après l’arrivée. «Ça a été de rester motivée pour ces dernières courses de la saison.»

Celle qui domine sa génération a cependant encore des raisons d’avoir faim. Championne olympique du slalom à Sotchi en 2014, elle a échoué au pied du podium à PyeongChang. Grandissime favorite des Jeux, elle n’a ramené de Corée «que» la médaille d’or du géant et celle d’argent du combiné.

Après sa 11e de la saison, un record personnel, Shiffrin prévoyait s’accorder quelques jours de répit avant le départ pour les finales de la Coupe du monde, à Are, où elle sera du slalom et du slalom géant. «Je veux quand même terminer la saison de façon aussi convaincante que possible.»

St-Germain 28e

Erin Mielzynski a fini septième, égalant son meilleur résultat de la saison, tandis que Laurence St-Germain, de Saint-Ferréol-les-Neiges, a obtenu la 28e position. La Québécoise a inscrit le 17e meilleur chrono de la première manche.

«Ma deuxième manche était conservatrice, mais j’ai fait une grosse erreur. J’ai perdu mon appui sur mon ski extérieur et je suis sortie de la ligne rapide. La neige était très molle avec la pluie, donc j’ai vraiment perdu beaucoup de temps», a expliqué St-Germain. «Je suis contente de ma première manche, mais déçue du résultat final.»

La course a également été marquée par les adieux émus et drôles de la Slovaque Veronika Velez-Zuzulova et de l’Autrichienne Michaela Kirchgasser, qui ont pris le départ de la première manche vêtues de costumes traditionnels.