Même si elle n’avait besoin que d’une 15e place pour remporter son premier globe de géant, l’Américaine Mikaela Shiffrin a de nouveau impressionné pendant sa descente pour le géant des finales de la Coupe du monde à Soldeu.

Shiffrin clôt en beauté une saison de rêve

SOLDEU — L’Américaine Mikaela Shiffrin a parfaitement conclu dimanche une saison exceptionnelle : sa victoire sur le géant des finales lui offre un quatrième globe de cristal cet hiver, alors qu’elle a encore accentué sa domination sur le ski mondial.

Elle n’avait besoin que d’une 15place pour remporter son premier globe de géant, mais assurer ne fait pas partie de ses habitudes : Mikaela Shiffrin a de nouveau impressionné en remportant le géant des finales de la Coupe du monde à Soldeu (Andorre) devant la surprenante Néo-Zélandaise Alice Robinson (à 30/100), âgée de seulement 17 ans, et la Slovaque Petra Vlhova (à 41/100).

«J’avais envie d’aller chercher ce globe, pas de protéger un classement avec un ski sans risque. Je préférais risquer ne pas finir, mais je voulais vraiment le mériter, a expliqué Shiffrin en conférence de presse. J’ai rêvé de ce globe de géant depuis si longtemps. J’y ai beaucoup travaillé, mais j’ai longtemps échoué à être la meilleure en géant, il y avait toujours une fille plus rapide que moi.»

Mikaela Shiffrin, qui a fêté ses 24 ans cette semaine, accumule les chiffres exceptionnels : avec ce quatrième globe cet hiver (après le gros globe et les trophées du slalom et du super-G), elle rejoint dans la légende sa compatriote Lindsey Vonn (2010 et 2012) et la Slovène Tina Maze (2013) qui avaient réussi pareil exploit. Chez les hommes, le Suisse Pirmin Zurbriggen conserve le record absolu avec cinq globes sur la saison 1986-1987.

Record de victoires

Elle a décroché sous le grand soleil de Soldeu sa 17e victoire de la saison, hissant le record de victoires en un hiver à des hauteurs inimaginables avant elle : la deuxième de ce classement officieux, la Suissesse Vreni Schneider, avait décroché 14 succès sur une saison (1988-1989).

La double championne olympique (slalom en 2014, géant en 2018) et quintuple championne du monde empoche au passage sa 60e victoire en Coupe du monde : à seulement 24 ans, elle est déjà la cinquième skieuse la plus victorieuse tous sexes confondus. Si elle continue à ce rythme-là, elle menacera le record absolu de la légende suédoise Ingemar Stenmark (86) dans deux saisons.

Une seule marque lui aura résisté en 2019 : le record de points de Tina Maze (2414 en 2013), alors qu’elle termine avec 2204 points.