Denis Shapovalov a eu de la difficulté à gérer ses émotions tout au long du match contre le Hongrois Marton Fucsovics, s’inclinant 3-6, 7-6, 1-6 et 6-7.

Shapovalov s’incline dès le premier tour à Melbourne

MELBOURNE — Après avoir disputé quatre manches, le Canadien Denis Shapovalov s’est finalement incliné 3-6, 7-6, 1-6 et 6-7 face au Hongrois Marton Fucsovics, lundi, en lever de rideau des Internationaux d’Australie.

Shapovalov, de Richmondhill, en Ontario, a amorcé le tournoi comme étant le 13e favori, soit son meilleur rang dans un tournoi du grand chelem.

L’athlète de 20 ans a eu de la difficulté à gérer ses émotions au cours des trois heures et 14 minutes du match.

C’était la première fois que Shapovalov et Fucsovics, 67raquette mondiale, s’affrontaient.

L’Ontarien ébranlé

Fucsovics a été expéditif au premier set après s’être donné une avance de 2-0. Même si Shapovalov a remporté le jeu suivant, le Hongrois a continué d’appliquer de la pression pour s’emparer de la première manche 6-3.

Après avoir semblé ébranlé lors de la première manche et du premier jeu de la deuxième manche, Shapovalov a trouvé son rythme. Le Canadien a toutefois perdu les pédales, fracassant sa raquette au sol, lorsque Fucsovics a nivelé le pointage 2-2, après qu’il eut commis sa 24e faute directe de la rencontre.

Émotif, Shapovalov s’est crié à lui-même : «Allez!» après avoir réalisé un bon coup pour remonter la marque 3-3. Le duo s’est échangé les jeux par la suite pour niveler le tout 5-5.

Mouvements de rage

Shapovalov a une fois de plus frappé sa raquette avec force sur le sol lorsqu’il a donné un avantage à Fucsovics. Au service suivant, Fucsovics a remporté le jeu, mais le Canadien a forcé la tenue du bris d’égalité.

Shapovalov a rapidement croulé sous la pression au troisième set, tirant de l’arrière 5-1. Il a continué de perdre son sang-froid et a mis fin à la manche en commettant une double faute.

Le jeune Ontarien a semblé reprendre le dessus en quatrième manche, se donnant une avance de 2-0 et de 3-1. Fucsovics a toutefois forcé la tenue d’un bris d’égalité et l’a frustré en l’emportant finalement.

Milos Raonic devra patienter

Le match de Milos Raonic a été suspendu en raison de la pluie.

Après avoir s’être imposé 6-2, 6-1 face à l’Italien Lorenzo Guistino, Milos Raonic a pris les devants 5-2 au troisième set, avant que les activités ne soient suspendues en raison de la pluie.

Raonic devait d’abord livrer bataille à Radu Albot. Le Moldave a toutefois déclaré forfait quelques minutes avant le début de la rencontre.

+

SERENA EN QUÊTE D'UN 24e TITRE

Serena Williams, neuvième joueuse mondiale, a bien entamé lundi aux Internationaux d’Australie sa quête d'un 24e titre du grand chelem en écartant la Russe Anastasia Potapova (90e) 6-0, 6-3 en 58 minutes. Au prochain tour, l'Américaine de 38 ans affrontera la Slovène Tamara Zidansek (70e) ou l'invitée coréenne Na-Lae Han (179e). Après avoir survolé la première manche en 19 minutes, Serena Williams a commis plus d'erreurs dans la seconde (13 fautes directes contre 3 dans la première manche), et a même cédé sa mise en jeu pour être menée 2-1. Mais elle s’est immédiatement ressaisie et s'est finalement imposée. La cadette des sœurs Williams avait renoué avec la victoire le 12 janvier à Auckland, où elle avait remporté sous les yeux de sa fille son premier tournoi depuis la naissance d’Olympia en septembre 2017.  AFP

+

L'ALERTE POLLUTION LEVÉE

Les Internationaux d’Australie ont débuté comme prévu lundi matin après l’alerte pollution qui a menacé sa tenue.

La Suédoise Johanna Larsson et l’Espagnole Paula Badosa ont été les premières à jouer, à 11h06 locales sur le court no 22. La qualité de l’air était jugée «bonne» par les autorités sanitaires de Melbourne : 3 sur une échelle où il a été décidé de suspendre les matchs à partir de 200.

Dans la foulée, la tenante du titre Naomi Osaka (3e mondiale) a fait son entrée en lice sur le court de la Rod Laver Arena face à la Tchèque Marie Bouzkova (59e).

Garder les animaux de compagnie à l’intérieur

Mardi, les organisateurs de cette première levée du grand chelem 2020 avaient créé la polémique en laissant se dérouler les matchs des qualifications alors que la qualité de l’air avait été jugée «dangereuse» et que la municipalité avait officiellement incité les habitants à ne pas sortir de chez eux, préconisant même de garder les animaux de compagnie à l’intérieur.

Mais depuis, il a plu et le vent a balayé les nuages toxiques.

Selon les prévisions météorologiques, ce sont désormais des averses qui pourraient contrarier le déroulement de la première journée de cet Open d’Australie. Les prévisions quant à la qualité de l’air sont bonnes pour les prochains jours.

Les gigantesques incendies qui sévissent depuis septembre en Australie ont fait 28 morts et dévoré 10 millions d’hectares, soit une superficie supérieure à celle de la Corée du Sud ou du Portugal.

Côté courts, la journée de lundi doit voir l’entrée en lice également du tenant du titre masculin Novak Djokovic, ainsi que de Serena Williams et Roger Federer, notamment.  AFP