Denis Shapovalov affrontera Jérémy Chardy au premier tour du volet masculin de la Coupe Rogers, à Toronto.

Shapovalov et Raonic dans des portions opposées du tableau

TORONTO — Les Ontariens Denis Shapovalov et Milos Raonic se trouvent dans des portions opposées du tableau principal des hommes en vue de la Coupe Rogers, dont le tirage au sort se déroulait vendredi, à Toronto.

Shapovalov, de Richmond Hill, va se mesurer au Français Jérémy Chardy au premier tour au Aviva Centre, sur le campus de l’université York. Shapovalov est la 26e raquette au monde, et Chardy la 43e.

Raonic de Thornhill, 30e au monde, affrontera le Belge David Goffin, 10e tête de série.

Le Québécois Félix Auger-Aliassime, 134e au monde, qui célébrera son 18e anniversaire mercredi, amorcera le tournoi contre la 19e tête de série, le Français Lucas Pouille.

Le favori du volet masculin de la Coupe Rogers est le numéro 1 mondial Rafael Nadal, champion du tournoi en 2005, 2008 et 2013. Il a un laissez-passer pour la deuxième ronde, où son rival sera le Français Benoit Paire ou un qualifié.

En 2013, Nadal a notamment battu Raonic 6-2 et 6-2, à Montréal. L’an dernier, Shapovalov avait surpris l’Espagnol en trois sets, au troisième tour.

«J’ai beaucoup aimé affronter Shapovalov, mais je n’ai pas aimé le score final [3-6, 6-4, 7-6 (4)]», a dit Nadal vendredi, faisant sourire l’auditoire.

C’est en remportant la Coupe Rogers en 2008 que Nadal est devenu le numéro 1 de l’ATP pour la toute première fois de sa carrière.

Vasek Pospisil, de Vancouver, est dans la même portion du tableau que Shapovalov. Son premier rival sera le Croate Borna Coric.

Peter Polansky, de Thornhill, sera confronté à l’Australien Matthew Ebden.

L’Allemand Alexander Zverev (champion en titre), l’Argentin Juan Martin del Potro et le Croate Marin Cilic sont parmi les autres joueurs bénéficiant d’un laissez-passer au premier tour.

Le Suisse Stan Wawrinka aura comme premier test Nick Kyrgios, la 16e tête de série. Wawrinka, un gagnant de trois tournois du Grand chelem, qui revient de deux opérations au genou gauche, a accédé au tableau principal à la suite du retrait de l’ancien numéro 1 mondial Andy Murray.