Sergio Perez connaît une saison difficile jusqu’ici. 
Sergio Perez connaît une saison difficile jusqu’ici. 

Sergio Perez quittera Racing Point à la fin de la saison

Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne
Le Mexicain Sergio Perez a annoncé qu’il quittera l’équipe Racing Point à la fin de la saison, mercredi, dans un communiqué diffusé sur son compte Twitter officiel.

Perez, qui est âgé de 30 ans, connaît une saison difficile jusqu’ici. Son meilleur résultat fut une cinquième place au Grand Prix d’Espagne le 16 août, et il occupe le 11e rang du classement des pilotes avec 34 points - loin derrière son coéquipier, le Québécois Lance Stroll, qui pointe en quatrième place avec 57.

Le pilote originaire de Guadalajara a également reçu un diagnostic positif à la COVID-19 plus tôt cette saison, l’empêchant de participer aux deux courses présentées à Silverstone au début du mois d’août. Il est d’ailleurs le seul pilote à avoir été infecté par le virus depuis le début du calendrier écourté de la saison 2020.

«Après sept saisons passées ensemble, le temps est venu pour moi de quitter l’équipe à la fin de la campagne, a-t-il écrit. Je serai toujours reconnaissant envers Vijay Mallya de m’avoir offert ma première chance en 2014 et de m’avoir permis de continuer ma carrière en F1 avec Force India.

«Quant à l’administration actuelle, dirigée par Lawrence Stroll, je lui souhaite la meilleure des chances pour l’avenir, surtout avec son nouveau projet en partenariat avec Aston Martin», a-t-il ajouté.

Depuis son arrivée en F1 en 2011, Perez a enregistré huit podiums, dont cinq avec Force India/Racing Point. Il n’a cependant toujours pas signé de victoire en 184 courses en carrière en F1, étant limité à deux deuxièmes places.

Le directeur de Racing Point, Otmar Szafnauer, a tout de même eu de bons mots pour le Mexicain pendant leur partenariat de sept ans en F1.

«Si une chance de podium se manifestait, alors “Checo” était prêt à bondir, et ces cinq podiums représentent quelques-uns des plus beaux moments de l’histoire de cette équipe. En dehors de la voiture, “Checo” est un vrai gentleman et un bon ami, et ce fut un plaisir de travailler avec lui pendant si longtemps», a évoqué Szafnauer par voie de communiqué.

Pour sa part, Perez a indiqué qu’il n’avait pas de plan pour l’avenir en course automobile.

«Ça va dépendre si je trouve un projet qui me stimule et qui me motive à offrir mon 100 % à chaque tour», a-t-il résumé.

Une place pour Vettel?

Entre-temps, des rumeurs circulent depuis quelques semaines déjà dans les paddocks au sujet de l’avenir de Sebastian Vettel, qui quittera Ferrari à la fin de la saison.

Plus tôt cet été, Vettel a confirmé être en pourparlers pour un éventuel changement vers Racing Point la saison prochaine.

Les options sont limitées pour le vétéran pilote allemand, malgré ses quatre championnats du monde.

Son ancienne écurie, Red Bull, a écarté tout retour chez elle, tandis que Mercedes devrait garder Valtteri Bottas comme coéquipier de Lewis Hamilton. McLaren a signé un contrat pour au moins les deux prochaines saisons avec Daniel Ricciardo, tandis que Renault le remplacera par Fernando Alonso.

C’est à se demander si Racing Point est la seule option de Vettel, outre que de prendre une année sabbatique ou sa retraite.

Rappelons que Racing Point portera le nom d’Aston Martin la saison prochaine et que l’équipe a l’ambition de se battre pour le titre. En signant Vettel, malgré ses ennuis actuels avec la Scuderia, elle enverrait un puissant message en ce sens.