Jordan Serena s'est illustré avec son bâton, mercredi, produisant cinq points dans le deuxième match du programme double que les Capitales ont divisé avec les Boulders de Rockland.

Serena se démarque, les Capitales divisent le double

Les Capitales de Québec ont divisé les honneurs d’un programme double contre les Boulders de Rockland, mercredi après-midi au parc Palisades Credit Union. Après avoir perdu le premier match par 3-2, ils ont remporté le second par 10-4 sous l’impulsion offensive de Jordan Serena.

Le receveur a produit cinq points sur trois coups sûrs dans la victoire, dont trois à l’aide d’un circuit dès la manche initiale. Serena a bouclé sa journée de travail avec quatre coups sûrs en sept présences.

«Le baseball, c’est drôle. Avant le double, j’aurais été content qu’on le divise, mais dans mon esprit, je pensais plus qu’on aurait fait le contraire, soit gagner le premier et perdre le deuxième, parce que Karl [Gélinas] lançait le premier», notait le gérant Patrick Scalabrini.

Il a bien aimé la contribution de Serena, qui domine présentement les producteurs de points de l’équipe avec six coéquipiers poussés au marbre. «On l’avait beaucoup aimé au camp, il nous offre de la profondeur en défensive parce qu’il peut jouer partout, et en plus, il a un bon coup de bâton», soulignait Scalabrini.

Les Capitales ont inscrit des points au tableau à chacun des quatre premières manches. Ils ont mis le match hors de portée des Boulders avec trois points, en quatrième. En retard par 10-1, la formation locale a ménagé son personnel de lanceurs en utilisant l’avant-champ Mikael Mogues à compter de la cinquième manche.

Les Capitales ont fait de même en faisant appel aux services du premier-but Lachlan Fontaine, celui-ci était déjà identifié pour agir comme lanceur d’occasion. Il a donné deux points en sixième sur un circuit et un long double, mais son utilisation permettait de ne pas surcharger les autres releveurs en prévision des prochains jours.

Avant lui, le partant Mark Vasquez a bien fait pendant quatre manches, mais le Québécois Marc-Antoine Bérubé a donné un point, dont deux buts sur balles, en deux tiers de manche, en cinquième. Fontaine a aussi donné deux points, dont l’un sur un circuit de JC Rodriguez en sixième.

«Quand Fontaine lance pour nous, ce n’est pas une blague. Il a même été question qu’il revienne uniquement comme lanceur, et il n’est pas dit que ça n’arrivera pas un jour. Le plan était de l’utiliser, parce qu’on voulait acheter des manches avec ce programme double. Pour ce qui est de Vasquez, il s’est bien battu, il a livré quatre manches de qualité», notait Scalabrini, en expliquant que Bérubé  — qui a hérité de sa première victoire malgré ses ennuis — avait lancé malgré un virus.

Premier revers de Gélinas

Dans le premier match, une poussée de deux points en sixième manche avait permis aux Boulders de l’emporter 3-2. Ils infligeaient ainsi au partant Karl Gélinas (1-1) sa première défaite de la jeune saison de la Ligue Can-Am de baseball indépendant.

Gélinas n’avait pas accordé de points à ses 10 premières manches de travail avant de concéder un circuit en solo à Cody Regis en quatrième. Les Capitales menaient alors 1-0 à faveur d’un simple à l’avant-champ avec les buts remplis de Brad Antchak, «qui gagne des points dans la hiérarchie des recrues», indiquait Scalabrini.

En sixième, les Boulders ont fait mal aux visiteurs de Québec grâce au double de deux points du vétéran receveur Marcus Nidiffer, qui donnait ainsi l’avance de 3-1 aux siens.

Les Capitales ont tenté un retour, en septième et dernière manche, en inscrivant un point sur une erreur de l’arrêt-court adverse, mais ils ont laissé trois coureurs sur les buts lorsque le troisième retrait a été effectué.

+

SUR LE LOSANGE

- Le voltigeur Stephen Gaylor a fait ses débuts avec les Capitales. Après avoir frappé un coup sûr en quatre présences dans le premier match, il agissait comme premier frappeur dans le second, qu’il a bouclé avec deux coups sûrs, deux points comptés et un point produit. «Même s’il est un peu rouillé, on a aimé ce qu’on a vu. Il sera notre premier frappeur jusqu’à nouvel ordre», disait le gérant Patrick Scalabrini.

- Le dernier match de la série à Rockland a lieu, jeudi (19h), avec le droitier Arik Sikula (1-0) au monticule pour les Capitales.

- Les Capitales avaient perdu deux matchs de suite avant de remporter le deuxième du programme double et ils montrent un dossier global de 4-2 depuis le début de la saison.

- Après celle de Rockland, une série de trois matchs au New Jersey attend les Capitales à compter de vendredi.

- Après avoir frappé deux circuits contre les Capitales, dimanche, le costaud Dean Green, des Jackals, en compte quatre à ses trois derniers matchs et mène la Ligue à ce chapitre.