Remportant les trois quarts des points disputés sur ses premières balles, Williams a battu la Russe Margarita Gasparyan en 55 minutes, 6-2 et 6-1 en huitièmes de finale.

Serena contre Sharapova en quart de finale

Maria Sharapova et Serena Williams, qui a soulevé six trophées à Melbourne, ont confirmé un rendez-vous en quarts de finale avec des gains en deux manches aux Internationaux d'Australie, dimanche.
Ce sera une répétition de la finale de 2015 à Melbourne.
Sharapova a écarté Belinda Bencic de la Suisse, 7-5 et 7-5, obtenant quatre bris et établissant un sommet personnel avec 21 as.
Remportant les trois quarts des points disputés sur ses premières balles, Williams a battu la Russe Margarita Gasparyan en 55 minutes, 6-2 et 6-1.
Dans la foule du Rod Laver Arena se trouvait la légendaire Margaret Court, qui a remporté 24 tournois majeurs.
«Je suis honorée d'avoir joué devant elle, a dit Williams, qui en compte 21 à son palmarès. 24, c'est à la fois proche et loin, parce qu'il y a beaucoup d'autres joueuses qui excellent et qui veulent gagner en Grand chelem, elles aussi. Je préfère me concentrer sur un match à la fois.»
Gagnante de 21 tournois majeurs, Williams, numéro un mondiale, montre une fiche de 18-2 en carrière contre Sharapova, cinquième tête d'affiche.
«Chaque match est quelque chose de nouveau, a philosophé l'Américaine, au sujet de ce match à venir. Maria amène toujours un petit quelque chose de plus.»
Williams, 34 ans, a signé 26 gains d'affilée en Grand chelem l'an dernier. Couronnée à Melbourne, Paris et Londres, elle a été surprise par Roberta Vinci à New York, en demi-finale.
Agnieszka Radwanksa, quatrième tête d'affiche, a effacé un retard de 5-2 en troisième manche et a gagné 6-7 (6), 6-1 et 7-5 contre Anna-Lena Friedsam, de l'Allemagne.
«Elle joue beaucoup mieux qu'on pourrait le croire en voyant son classement», a dit la Polonaise, en référence au 82e rang de Friedsam, à la WTA.
Radwanska va ensuite se mesurer à la 10e tête d'affiche, Carla Suarez Navarro, qui a prévalu 0-6, 6-3 et 6-2 face à Daria Gavrilova, de l'Australie.