Semaine bien remplie pour Charlie Beaulieu à Augusta

AUGUSTA, Géorgie – Le Tournoi des Maîtres est l’endroit idéal pour faire des rencontres quand tu es dans les hautes sphères des associations de golf. Comme par exemple pour le nouveau président de Golf Canada Charlie Beaulieu.

«C’est une semaine bien remplie, disait-il lorsque rencontré sous le gros chêne mythique près du chalet du club Augusta National. Nous rencontrons les partenaires internationaux. Mercredi c’était le souper des présidents des fédérations internationales. Nous en profitons pour échanger sur les bonnes manières de gestion, pour voir ce que chacun peut nous apporter de bon.»

Golf Canada jouit d’une bonne renommée au niveau international et cette confiance a résulté à un changement important dans les dates de présentation de l’Omnium canadien RBC. Avec le résultat qu’il est plus facile d’attirer les meilleurs joueurs.

«C’est notre but, précise Charlie Beaulieu, d’avoir les meilleurs pour notre public. Nous sommes maintenant dans la semaine du 3 au 9 juin, tout juste avant l’Omnium des Etats-Unis, plutôt que d’être à la fin de juillet, tout de suite après l’Omnium britannique. Nous sommes maintenant très bien positionnés.»

Parmi les figures dominantes du circuit de la PGA, Rory McIlroy a déjà confirmé sa participation. «Dustin Johnson viendra défendre son titre et nous aurons d’autres gros noms à annoncer sous peu, ajoute Charlie Beaulieu. Cette année le tournoi a lieu à Hamilton et nous sommes bien en avance dans la vente de nos billets par rapport à l’an passé. C’est vraiment encourageant.»

Avec cette date plus avancée, l’Omnium canadien RBC aura droit à trois exemptions pour l’Omnium britannique. «Ce sera trois exemptions, pour les joueurs qui ne sont pas encore qualifiés, parmi les dix meilleurs du tournoi. Il s’agit là d’un incitatif très important. Nous travaillons beaucoup avec le PGA Tour. Notre chef de la direction Lawrence Applebaum et le commissaire Jay Monahan ont une belle collaboration.»

Parmi les grandes préoccupations internationales, il y a un mouvement mondial pour attirer plus de femmes au golf. «Pas seulement pour jouer, précise le président de Golf Canada mais pour des postes de gestion, pour les impliquer dans l’univers du golf. Pour la première fois, la Suède compte sur une femme, Maria Moller, à la tête de sa fédération de golf.»

Parmi les autres points de discussion cette semaine, il y a l’uniformisation d’un système de handicap international pour que tous les amateurs soient sur le même pied.

«En Europe, explique Charlie Beaulieu, il y a beaucoup d’intérêt pour la pratique du golf par les personnes handicapées et nous voulons nous joindre à ce mouvement. En Europe ils ont fait un classement mondial. Le but c’est d’intégrer toutes les catégories. Nous on travaille dans ce sens-là.»

Charley Beaulieu et Golf Canada ont de quoi être fiers des succès des Canadiens et Canadiennes sur la scène mondiale. «Nous avons des joueurs dans tous les circuits majeurs et d’autres qui sont à la veille de percer. Notre équipe de développement va très bien également. Nous en sommes bien satisfaits.»

L’Ontarien Corey Conners fait la fierté de Golf Canada avec ses actuels succès au Tournoi des Maîtres où il affiche un pointage cumulatif de 212, quatre coups sous la normale, après trois rondes.

+

CHANGEMENTS IMPORTANTS

La direction du Tournoi des Maîtres a dû modifier les plans pour la dernière ronde parce que l’on prévoit des orages violents en fin d’après-midi dimanche. Les joueurs seront groupés par trois et la ronde débutera à 7h30. Les groupes prendront le départ sur les tertres numéro 1 et numéro 10, de façon à accélérer le jeu. C’est sûrement l’une des premières fois qu’une telle situation se présente pour cet événement. Le réseau CBS transmettra la ronde finale en direct, à partir de 9h. Réal Labbé