La semaine dernière, la médaillée d’or olympique McKayla Maroney (à droite) avait raconté son histoire lors d’un événement tenu par une association new-yorkaise luttant contre l’abus sur les enfants.

Scandale Nassar: une victime avait tout raconté à son entraîneur il y a cinq ans

L’ex-gymnaste américaine McKayla Maroney a dit à son entraîneur qu’elle avait été agressée sexuellement cinq ans avant qu’éclate le scandale Larry Nassar, mais il n’a pas réagi, a-t-elle raconté dans un entretien diffusé dimanche sur NBC.

«J’ai même dit à voix haute : “La nuit dernière, Larry m’a pénétrée avec ses doigts”», s’est souvenue la jeune femme en évoquant un trajet en voiture en 2011 avec plusieurs personnes, dont John Geddert, alors entraîneur de l’équipe américaine. «Les gens sont restés sans voix», a ajouté la championne olympique, aujourd’hui âgée de 22 ans.

Larry Nassar, âgé de 54 ans, a agressé au moins 265 victimes identifiées sous couvert de massages durant deux décennies en officiant comme thérapeute au sein de la Fédération américaine de gymnastique et de l’Université d’État du Michigan. Il a été jugé dans trois procès distincts, écopant d’une peine de 60 ans de prison, d’une autre allant de 40 à 175 ans et d’une troisième de 40 à 125 ans, dans ce qui est le plus grand scandale sexuel de l’histoire du sport américain.

McKayla Maroney a affirmé avoir été agressée «des centaines» de fois par Larry Nassar et qu’elle s’était exprimée dans la voiture après le pire épisode, qui avait eu lieu à Tokyo alors qu’elle avait 15 ans. «Il a comme pété les plombs cette nuit-là», a-t-elle raconté. «Je pleurais, nue, sur un lit. Il était sur moi. J’ai cru mourir».

Après le viol, elle a réalisé qu’elle avait été agressée. «Je me rappelle m’être levée le matin suivant en voulant parler à quelqu’un», a-t-elle dit.

Une autre championne confirme

Aly Raisman, une autre championne olympique victime de Larry Nassar, a confirmé sur NBC avoir assisté à cette révélation et que Geddert «n’avait rien dit». En février, elle avait déjà évoqué cette discussion en accusant Geddert d’avoir été au courant des agressions sexuelles commises par Larry Nassar.

«On en parlait entre nous. Une de mes coéquipières a raconté avec précision ce que lui avait fait Nassar la nuit précédente. John Geddert était dans la voiture avec nous et il n’a rien dit», avait déclaré sur CNN la femme de 23 ans.

Geddert, entraîneur de l’équipe américaine championne olympique aux JO de 2012, a été suspendu fin janvier. Il est visé par une enquête ouverte dans la foulée des condamnations de Larry Nassar.