L'Impact a profité d'une contribution d'un but et deux aides de Saphir Taïder pour venir à bout du Crew de Columbus par le score de 3-0, samedi.

Saphir Taïder permet à l'Impact de défaire le Crew 3-0

MONTRÉAL — L'Impact aurait pu s'écraser après avoir subi la pire défaite de son histoire en MLS le week-end dernier, mais la formation montréalaise a refusé de rendre les armes.

Ne pouvant se permettre une autre contre-performance, l'Impact a profité d'une contribution d'un but et deux aides de Saphir Taïder pour venir à bout du Crew de Columbus par le score de 3-0, samedi.

«La semaine dernière, je crois que plusieurs joueurs avaient des regrets après la rencontre, a dit le gardien de l'Impact Evan Bush en revenant sur le revers de 5-0 contre le D.C. United.

«Nous avons eu une discussion avant le match aujourd'hui [samedi] et le message portait sur l'importance de ne pas abandonner. Je crois que beaucoup de personnes s'attendaient à nous voir abandonner ou espéraient nous voir abandonner pour pouvoir écrire là-dessus. Mais pour nous, dans ce vestiaire, nous croyons toujours en ce que nous pouvons accomplir.»

Battu cinq fois sur six tirs face au D.C. United, Bush s'est racheté face au Crew. Il a réalisé neuf arrêts, dont deux spectaculaires contre Harrison Afful et Gyasi Zardes en première demie, en route vers un neuvième blanchissage cette saison.

L'arrêt contre Afful à la 14e minute a été réussi alors que le score était toujours de 0-0. L'arrière latéral du Crew a pu se présenter seul devant Bush après une longue remise de Federico Higuain derrière la défensive montréalaise.

«Après une mauvaise défaite, ç'aurait été désastreux de se retrouver en arrière au pointage tôt dans la partie, a reconnu Bush. Si vous disséquez la rencontre, vous pouvez cibler ce moment. J'étais heureux de garder l'équipe dans le match. Nous avons ensuite fait le travail à l'autre bout du terrain, ce qui a simplifié les choses.»

Taïder a ouvert la marque à la 32e minute, sur un penalty appelé à la suite d'une consultation vidéo pour confirmer la faute de main du défenseur Josh Williams.

«C'était un moment important du match, a reconnu l'entraîneur-chef de l'Impact, Rémi Garde. J'avais dit cette semaine que l'équipe qui allait marquer le premier but allait prendre un avantage important.»

Taïder a ensuite mis la table pour les réussites d'Alejandro Silva, à la 44e minute, et d'Ignacio Piatti, à la 59e minute.

Piatti était en uniforme malgré une blessure à une cuisse subie le week-end dernier et qui a limité sa participation aux entraînements de l'équipe cette semaine. L'Argentin a inscrit son 14e but de la saison avant de céder sa place à Mathieu Choinière à la 76e minute.

«Ce n'était pas un scénario échafaudé pour donner du suspense, a déclaré Garde au sujet de Piatti. Son cas était incertain. Il a très bien répondu. Les grands joueurs, quand il y a un enjeu, ils sont souvent là. Surtout à la maison, "Nacho" [Piatti] se sent bien. Il y a des ondes favorables pour lui. Je lui ai fait confiance. Après l'échauffement il m'a dit : "Ça va coach, je me sens super bien."»

L'Impact (13-15-4) s'est donc offert un coussin de cinq points devant le D.C. United (10-11-8) au sixième et dernier rang donnant accès aux éliminatoires dans l'Association de l'Est. Le United disputera le premier de ses trois matchs en main sur la formation montréalaise dimanche, quand il accueillera le Fire de Chicago.

Le Crew (13-10-9) a offert une bonne opposition, ayant notamment l'avantage 55-45 au niveau du pourcentage de possession du ballon. Cependant, la formation de l'Ohio n'a qu'une victoire à ses 10 dernières sorties à l'étranger (1-6-3).

L'Impact sera en trêve internationale et reprendra le collier seulement le 21 octobre, quand il accueillera le Toronto FC. Le gardien James Pantemis (Canada), le défenseur Jukka Raitala (Finlande) et les milieux de terrain Samuel Piette (Canada) et Taïder (Algérie) ont été rappelés par leur équipe nationale respective.