Chris Sale, des Red Sox de Boston, et Max Scherzer, des Nationals de Washington, seront les lanceurs partants du Match des étoiles, mardi, à Miami.

Sale écrira une page d'histoire

Chris Sale deviendra le premier lanceur à effectuer des départs consécutifs au Match des étoiles du baseball majeur à titre de représentant de deux équipes différentes.
L'as gaucher des Red Sox de Boston s'est vu confier le mandat d'amorcer la classique estivale pour la formation de la Ligue américaine, mardi, à Miami. Son rival sera Max Scherzer, des Nationals de Washington.
Alors qu'il portait l'uniforme des White Sox de Chicago, Sale a oeuvré lors de la première manche du match de 2016 à San Diego. Il avait accordé un circuit à Kris Bryant, des Cubs de Chicago, après deux retraits.
Sale a été échangé en décembre en retour de deux espoirs. Il sera le 16e artilleur dans l'histoire du baseball majeur à être le partant lors de deux années consécutives, et le premier depuis Randy Johnson, avec les Diamondbacks de l'Arizona en 2000 et 2001. Dans la Ligue américaine, le dernier lanceur à avoir réalisé pareil exploit est Dave Stieb, alors avec les Blue Jays de Toronto, en 1983 et 1984.
Près de sa famille
Originaire de Lakeland, une ville qui se trouve à environ 400 km au nord-ouest de Miami, Sale affiche un dossier de 11-4 et une moyenne de points mérités de 2,75. Il domine les majeures avec 178 retraits au bâton en 127 manches et deux tiers.
«Toute ma famille vit ici. Mes frères, soeurs, ma belle-famille, mes parents, même mes tantes, oncles et cousins, a déclaré Sale. D'être ici, non loin de l'endroit où je vis est plaisant. Les membres de ma famille et de ma belle-famille peuvent venir ici et vivre ce moment avec moi.
«En fin de compte, c'est quelque chose que je n'oublierai jamais, a ajouté Sale. Peut-être un jour, assis dans ma chaise berçante à l'âge de 80 ans, je pourrai parler de ce moment avec mes petits-enfants et mes arrière-petits-enfants.»
Scherzer en sera aussi à un deuxième départ au Match des étoiles. En 2013, au Citi Field de New York, il avait lancé une manche parfaite alors qu'il représentait les Tigers de Detroit. Sale avait suivi et lancé deux manches parfaites, ce qui lui avait permis d'être crédité de la victoire.
Scherzer deviendra le cinquième lanceur à agir à titre de partant au Match des étoiles dans chacune des deux ligues. Vida Blue, Roger Clemens, Roy Halladay et Johnson ont aussi mérité un tel honneur.
Scherzer présente une fiche de 10-5 et une moyenne de points mérités de 2,10, avec 173 retraits sur des prises.
L'as gaucher Clayton Kershaw, des Dodgers de Los Angeles, n'est pas admissible au Match des étoiles puisqu'il a lancé, dimanche. Kershaw affiche un dossier de 14-2 et une moyenne de points mérités de 2,18.
Devant les journalistes, Sale et Scherzer se sont tour à tour lancé des fleurs. «J'aime le côté compétitif de Chris. Il va tout faire pour gagner. Il est l'un de mes lanceurs préférés à regarder à l'oeuvre. Et c'est encore mieux de pouvoir l'affronter», a déclaré Scherzer.
«Je pourrais presque dire la même chose, a renchéri Sale. Je ne sais pas si j'ai déjà vu un lanceur plus affamé, jour après jour. Le feu sacré, l'intensité et le fait qu'il est un modèle pour les jeunes lorsque vient le temps de prendre le taureau par les cornes et batailler. C'est plaisant.»
Le rôle des frappeurs du gérant Joe Maddon, pour l'équipe de la Ligue nationale, sera composé de Charlie Blackmon (Colorado, champ centre), Giancarlo Stanton (Miami, frappeur désigné), Bryce Harper (Washington, champ droit), Buster Posey (San Francisco, receveur), Daniel Murphy (Washington, 2e but), Nolan Arenado (Colorado, 3e but), Ryan Zimmerman (Washington, 1er but), Marcell Ozuna (Miami, champ gauche) et Zack Cozart (Cincinnati, arrêt-court).
De son côté, Brad Mills déléguera Jose Altuve (Houston, 2e but), Jose Ramirez (Cleveland, 3e but), Aaron Judge (New York, champ droit), George Springer (Houston, champ gauche), Carlos Correa (Houston, arrêt-court), Justin Smoak (Toronto, 1er but), Corey Dickerson (Tampa Bay, frappeur désigné), Salvador Perez (Kansas City, receveur) et Mookie Betts (Boston, champ centre).
Mills, instructeur sur le banc avec les Indians de Cleveland, a été appelé à prendre la relève du gérant Terry Francona, qui a dû se soumettre à une opération pour régler un problème d'arythmie cardiaque la semaine dernière.