Andre De Grasse s’est blessé lors de la demi-finale du 200 mètres, samedi, aux championnats canadiens d’athlétisme.

Saison terminée pour Andre De Grasse

OTTAWA — Le sprinter canadien Andre De Grasse est contraint de faire l’impasse sur le reste de la saison en raison d’une blessure aux ischio-jambiers de la cuisse droite.

De Grasse s’est infligé cette blessure en participant à la demi-finale du 200 mètres, samedi, aux Championnats canadiens d’athlétisme, ce qui l’a obligé à ralentir et à marcher les 30 dernières mètres de la course.

Selon le communiqué transmis par Brian Levine, directeur de la marque de De Grasse avec la société torontoise Envision Sports & Entertainment, le sprinter s’est soumis dimanche à un examen d’imagerie par résonance magnétique, qui a révélé une entorse de grade 1 à la cuisse droite.

Même si la blessure n’est pas considérée comme sérieuse, l’entourage de De Grasse a jugé préférable de mettre fin à sa saison puisqu’aucun championnat majeur ne figure à son programme. Le calendrier de l’athlétisme sera bien plus chargé au cours des trois prochaines années avec les Championnats du monde en 2019 et en 2021 et les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo.

«Je ne veux jamais me présenter sur la piste et offrir une performance inférieure à mes capacités, mais si cela doit arriver, c’est l’année pour que cela arrive», a indiqué De Grasse dans le communiqué.

Meilleure année hors piste

Le triple médaillé olympique a connu un début de saison tardif en raison de cette blessure, mais semblait sur la voie du rétablissement.

Il s’est classé troisième de la finale du 100 mètres en 10,20 secondes, vendredi, et semblait en mesure de monter sur le podium au 200 mètres avant ce nouveau contretemps.

Cette blessure signifie que De Grasse ne pourra pas participer aux prochains championnats d’athlétisme de la NACAC à Toronto, où il avait hâte de courir devant la foule locale.

L’année a été plus heureuse pour De Grasse hors piste, lui qui est devenu papa le mois dernier lorsque sa compagne a donné naissance à une petite fille.

«Je crois que mes problèmes des 12 derniers mois m’ont rendu plus affamé, a-t-il encore dit. Je guérirai rapidement de cette blessure. Je serai avec ma fille et je me concentrerai sur mon rôle de père pendant les prochaines semaines, pendant ma guérison, et je prévois revenir plus fort que jamais.»