Aux yeux de l'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil, les erreurs mentales de ses troupiers expliquent en bonne partie leur revers.

Saguenéens 5/Océanic 4: retour ardu à la maison

RIMOUSKI — Après deux victoires relativement faciles à l’extérieur, le retour à la maison a été plus ardu pour l’Océanic, surtout en première période. Les Saguenéens s’étaient visiblement amenés au Colisée Financière Sun Life de Rimouski avec la volonté de repartir avec des points et c’est ce qu’ils ont réussi à faire en l’emportant 5-4.

Aux yeux de Serge Beausoleil, les erreurs mentales de ses troupiers expliquent en bonne partie leur revers. «C’était du hockey de rattrapage et il y a eu des erreurs mentales presque inqualifiables, surtout dans la gestion de la rondelle.»

L’entraîneur-chef reconnaissait toutefois le travail acharné de ses hommes. «Mais, on n’a pas toujours bien travaillé! On a eu des performances moyennes de plusieurs de nos gars.»

Le pilote déplore aussi que son gardien de but ait été trop souvent laissé à lui-même. «Il faut bloquer beaucoup plus de tirs devant Colten», estime-t-il. «Les rebonds ont été captés par Chicoutimi, qui a fait un très bon boulot. On savait qu’ils étaient structurés, qu’ils étaient sur la tâche. On a eu droit à un très bon match de hockey, dans l’ensemble.»

Les Sags ont ouvert la marque à 14:02 de la première période sur une échappée de leur meilleur buteur, Justin Ducharme qui, après une feinte, a lancé la rondelle du revers dans la partie supérieure du filet. À 16:20, Vladislav Kotkov a récupéré une rondelle libre dans l’enclave pour doubler l’avance des siens.

Bernard à l’infirmerie

Peu après la neuvième minute de la période médiane, le défenseur Jérémy Diotte (Sags) a été expulsé pour une mise en échec par derrière qui a envoyé Jacob Bernard à l’infirmerie. Cette indiscipline a donné des ailes à Cédric Paré (3e) et à Mathieu Bizier (2e), qui ont marqué à quelques secondes d’intervalle. Mais après que Ludovic Soucy ait été envoyé au cachot, Jesse Sutton a redonné les devants aux siens en supériorité numérique.

Au début du dernier tiers, Carson MacKinnon (4e) a récupéré une rondelle libre en avantage numérique pour la faire dévier dans une cage abandonnée. Mais il n’a fallu que 36 secondes à Gabriel Villeneuve pour glisser la rondelle derrière Colten Ellis. À 14:52, MacKinnon (5e) a marqué son deuxième du match en faisant dévier un tir de la pointe derrière Zachary Bouthillier. En fin de troisième, un tir de la pointe de Sutton en avantage numérique, qui a échappé à Ellis, a donné la victoire à Chicoutimi.