Le quart Matt Ryan, des Falcons, a été nommé joueur par excellence de la saison 2016 de la NFL.

Ryan, joueur par excellence de 2016

Matt Ryan est devenu samedi le premier membre des Falcons d'Atlanta à être élu joueur par excellence de la NFL.
Le quart-arrière, qui a aussi reçu le titre de joueur offensif par excellence, a reçu 25 votes au scrutin mené auprès de 50 membres des médias couvrant la NFL sur une base régulière. Il a devancé Tom Brady (10 votes), son opposant de dimanche au Super Bowl.
C'est la quatrième fois de suite qu'un quart reçoit cet honneur, et la neuvième fois lors des 10 dernières années. Ryan a dominé la NFL avec un ratio de 117,2. Il a lancé 38 passes de touché contre sept interceptions.
Ryan n'était bien évidemment pas présent lors du gala. Il avait toutefois préenregistré un message. «Je veux simplement dire merci. C'est un honneur incroyable. Il y avait tellement d'autres excellents candidats qui ont connu des saisons remarquables. Je veux remercier tous mes coéquipiers. Évidemment, tout ça aurait été impossible sans eux. Nous avons pu compter sur de nombreux joueurs qui ont réussi des jeux exceptionnels et qui ont connu des saisons spectaculaires pour nous, alors merci à vous tous.»
L'ailier défensif Khalil Mack (Oakland, 18 votes) a remporté le titre du joueur défensif par excellence, devançant par un vote le secondeur Von Miller (Denver). Au cours de la saison, Macks a accumulé 11 sacs du quart, a pris part à 73 plaqués, a provoqué cinq échappés et en a recouvert trois, en plus de réaliser une interception pour un touché. Il s'agit du deuxième joueur défensif des Raiders à obtenir ce prix depuis le demi de coin Lester Hayes, en 1980.
Le premier depuis Emmitt Smith
Le quart-arrière Dak Prescott est devenu le premier joueur des Cowboys depuis Emmitt Smith en 1990 à être nommé recrue offensive de l'année.
Dak Prescott (28,5 votes) a remporté une course à deux chevaux pour le titre de recrue offensive de l'année en devançant par sept votes son coéquipier Ezekiel Elliott. Le choix de quatrième tour de Dallas a été projeté sous les projecteurs quand le quart Tony Romo s'est blessé pendant le calendrier préparatoire. Il a finalement guidé son équipe vers une campagne de 13-3, la meilleure fiche dans la Conférence nationale. 
Prescott est devenu le premier membre des Cowboys à remporter cet honneur depuis Emmitt Smith en 1990. Il a terminé troisième dans la NFL chez les passeurs, derrière les deux quarts qui participeront au Super Bowl. Il a lancé 23 passes de touché contre quatre interceptions.
Les exploits des jeunes Prescott et Elliott ne sont pas étrangers au choix de Jason Garrett comme entraîneur-chef de l'année. Avec 25 votes, il a facilement devancé Bill Belichick (Nouvelle-Angleterre, 14 votes). Garrett devient le premier membre des Cowboys à remporter cet honneur depuis Jimmy Johnson en 1990. Tom Landry avait aussi été récompensé en 1966.
En défensive, le titre de recrue de l'année est allé à Joey Bosa (San Diego). Même s'il a raté les quatre premiers matchs de la saison après avoir fait la grève, l'ailier défensif a accumulé 12 sacs et demi.
Jordy Nelson (Green Bay) a par ailleurs facilement remporté le titre du plus beau retour de l'année dans la NFL. Le receveur de passes s'était gravement déchiré les ligaments du genou droit lors du calendrier préparatoire en 2015. Il a effectué un retour au jeu en 2016 et ses 97 attrapés pour 1257 verges de gains et 14 touchés, un sommet dans la NFL, ont aidé les Packers à gagner le titre la section Nord de la Nationale.
Super chiffres...
Eli Manning a empoché la rondelette somme de 24,2 millions $ lors de la dernière saison.
Le numéro de Matt Ryan, des Falcons d'Atlanta. Il est le premier quart-arrière de l'histoire à porter ce numéro au Super Bowl.
Nombre de quarts choisis avant Tom Brady (sixième ronde, 199e rang) au repêchage de 2000. Qui sont les six quarts qui ont été choisis avant l'ex-porte-couleurs des Wolverines de l'Université du Michigan? La réponse : Chad Pennington (Marshall, 1ère ronde, 18e rang, Jets de New York), Giovanni Carmazzi (Hofstra, 3e ronde, 65e rang, San Francisco), Chris Redman (Louiville, 3e ronde, 75e rang, Baltimore), Tee Martin (Tennessee, 5e ronde, 163e rang, Pittsburgh), Marc Bulger (West Virginia, 6e ronde, La Nouvelle-Orléans) et Spergon Wynn (Texas State, 6e ronde, 183e rang, Cleveland).
Nombre de participations au Super Bowl dans l'histoire des Patriots, un record. Ils se sont imposés à quatre reprises. Il s'agira également du 13e affrontement dans l'histoire entre La Nouvelle-Angleterre et les Falcons d'Atlanta. Les Patriots mènent sept victoires à six.
34 % Nombre d'Américains qui ont une perception négative de Bill Belichik, l'entraîneur-chef des Patriots. Tom Brady est à la fois le quart le plus aimé (22 %) et le moins aimé (24 %). Leur cote de popularité, déjà défaillante, n'a pas été aidée par leur soutien au candidat républicain Donald Trump lors de la campagne présidentielle.
5216 $ Prix moyen d'un billet pour assister au Super Bowl. Les sièges les mieux placés se négocient à plus de 70 000 $. Et le prix de location d'une loge au NRG Stadium de Houston atteint 358 000 $.
1,5 million Nombre d'Américains qui devraient prendre un jour de congé maladie lundi, au lendemain du Super Bowl.
23,7 M $ Le salaire de Matt Ryan. Selon le site spécialisé spotrac, le quart-arrière des Falcons n'est devancé que par le quart des Giants Eli Manning (24,2 millions $) et celui des Steelers Ben Roethlisberger (23,95 millions $). Le nom de Tom Brady, qui pourrait établir un record dimanche avec une cinquième bague du Super Bowl, apparaît à la 27e place (13,8 millions $). Selon le magazine Forbes, il a touché également 8 millions $ grâce à ses contrats de partenariat et de publicité. Depuis ses débuts dans la NFL, le quart de 39 ans a empoché 196 millions $ en salaires.  François Ratté et AFP