Patrick Roy estime que les six prochains matchs sur la route seront un test important pour ses joueurs.

Roy prêt pour le long voyage

Les Remparts ne reviendront pas au Centre Vidéotron avant le 14 décembre. Entre-temps, ils disputeront six matchs sur la route en deux temps, soit trois parties au Québec avant de revenir dans la capitale, puis de repartir pour trois parties dans les Maritimes.

Pour l’entraîneur-chef Patrick Roy, il s’agit d’un test important pour ses joueurs qui lui donnera aussi une idée de la stratégie à adopter d’ici la fin de la saison. Tout commence mercredi soir contre les Tigres à Victoriaville. Et le gardien Anthony Morrone n’aura pas une troisième chance d’essayer de vaincre son ancienne équipe.

«C’est Dereck Baribeau qui sera devant le filet. Pour un gars qui n’avait pas gardé les buts depuis un mois, je trouve qu’il a très bien fait et sur la route, on a justement besoin d’un gardien qui joue de gros matchs. En fait, il faudra que tout le monde y mette du sien si on veut des victoires», a résumé Roy, mardi.

«Victoriaville est une équipe qui joue bien chez eux. Chicoutimi et Baie-Comeau aussi. Ensuite, c’est pour les Maritimes qu’on partira. Ça fera beaucoup de kilométrage! Ce serait bon pour les milles Aéroplan s’il y en avait quand on voyage en autobus!» a-t-il blagué.

Le dernier duel contre les Tigres à Victoriaville s’était terminé 5-4 pour les locaux en fusillade. «Ils avaient joué du très bon hockey, nous avions bien joué nous aussi, mais ils ont gagné en fusillade. Moi, je me concentre surtout sur la façon dont on joue et je ne suis pas capable de dire qu’on joue du mauvais hockey.»

Roy incite cependant ses protégés à travailler certains aspects de leur jeu, notamment obtenir des lancers de meilleure qualité, mieux travailler les écrans et mieux travailler pour récupérer les rondelles libres en zone adverse.

Côté blessures, Brandon Virtue, Louis-Filip Côté et Nicolas Savoie ne feront pas le premier voyage de trois matchs et leurs cas seront réévalués avant le grand départ pour les Maritimes. Thomas Caron évoluera toujours avec les deux meilleurs pointeurs de l’équipe, Filipp Kurashev et Aleksei Sergeev.

Appels de courtoisie

À l’approche de la période des Fêtes, Roy avoue que le téléphone commence à reprendre du service concernant de possibles transactions. «Je reçois des appels, je lance des appels, mais bien honnêtement, ce sont plutôt des appels de courtoisie pour voir ce qui pourrait être disponible.

«Les six prochains matchs devraient nous en dire un peu plus sur la stratégie qu’on devrait adopter pour le reste de la saison», a-t-il affirmé quand il a été questionné à savoir s’il serait à la recherche d’attaquants ou de défenseurs.

Les Remparts n’ont remporté que deux de leurs dix derniers matchs, mais ont aussi perdu trois de ces matchs en prolongation ou en fusillade. Leurs 25 points, qui les placent au huitième rang de l’association Est, leur donneraient le quatrième rang s’ils étaient dans l’Ouest.