Joshua Roy est un des principaux acteurs du brillant début de saison des Chevaliers de Lévis. Vendredi, il a connu une soirée de trois buts et une aide.

Roy mène les Chevaliers de Lévis vers le record

Menés par leur jeune vedette Joshua Roy, les Chevaliers de Lévis ont remporté vendredi un 17e match consécutif en ce début de saison, établissant un record de la Ligue de hockey Midget AAA du Québec.

Roy a marqué trois buts et obtenu une aide dans le gain de 6-3 sur les Estacades de Trois-Rivières, ce qui a permis aux siens de battre le record du meilleur début de saison établi en 2000 par les Riverains du Collège Charles-Lemoyne.

«Je suis extrêmement fier d’eux, c’est la seule fois en 42 ans qu’une équipe réussit cela. En plus, ce soir, nous avons gagné sans deux de nos cinq meilleurs marqueurs, le capitaine Nicolas Daigle qui s’était blessé en bloquant un tir au dernier match et la recrue Olivier Nadeau qui n’a pas terminé la première période», a commenté l’entraîneur Mathieu Turcotte.

«Je le dis souvent depuis le début de la saison, mais nous avons un groupe de joueurs spécial et ça n’arrive pas souvent dans la carrière d’un joueur ou d’un coach d’être dans un groupe comme ça.»

Roy, l’un des plus beaux espoirs en vue du prochain repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, a élevé son jeu d’un cran même sans Nadeau, qui était son compagnon de trio depuis le début de l’année. «Je me sentais mal sur le coup, car ça allait bien moi et Olivier, mais il fallait que quelqu’un prenne la place. C’est une adaptation, mais ça s’est bien passé», a commenté le hockeyeur de 15 ans originaire de Saint-Georges.

Autre record à battre

Roy a assuré que les joueurs des Chevaliers parlaient très peu du record des Riverains avant vendredi et pas du tout du record absolu de 25 victoires consécutives en saison des Gouverneurs de Sainte-Foy, en 1984-1985.

«Ce record-là, on n’y pensait pas, mais peut-être qu’après avoir battu celui de 16 victoires en début de saison, on va se mettre à y penser à mesure qu’on va gagner», a reconnu l’attaquant.

Turcotte ne veut cependant pas entendre parler du record des Gouverneurs après avoir vu les siens évoluer sous les projecteurs depuis le début de la saison. «J’ai déjà dit aux joueurs que je me foutais du 25 matchs... Tout ça, ça gruge de l’énergie et il y a énormément de petites blessures», a-t-il expliqué, ajoutant que si Daigle doit revenir au jeu la semaine prochaine, Nadeau devrait pour sa part rater de six à huit semaines.

Malgré tout, la rondelle du match de vendredi ira rejoindre sur une plaque de bois dans le vestiaire des joueurs les 16 autres recueillies lors des victoires des Chevaliers depuis le début de la saison. «On garde celles de toutes nos victoires», a laissé tombé l’entraîneur.

Olivier Boutin (Chevaliers) avait ouvert le pointage en avantage numérique à 5:06 avant que Zachary Bolduc réplique quelques secondes plus tard en déjouant David Provencher. L’égalité fut de bien courte durée puisque Roy marquait son premier du match à 6:49.

L’habile numéro 19 a inscrit un autre but à 10:52 de la deuxième, puis Bolduc a repondu en marquant aussi son deuxième filet pendant qu’Elliot Lavoie était au cachot pour avoir retenu. 

Charles-Antoine Dumont, à 16:27, est venu redonner une priorité de deux buts aux locaux en trompant la vigilance d’Alexis Giroux. Roy a complété son tour du chapeau en avantage numérique en troisième et Xavier Filion a inscrit le troisième filet des visiteurs. Jason Boissonneault a complété le pointage pour Lévis en marquant dans une cage déserte.

Les Chevaliers affrontent le Phénix du Collège Esther-Blondin à 14h samedi après-midi.