Sport universitaire: la crainte de perdre une année entière

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
L’annonce jeudi de l’annulation des championnats nationaux par l’organisme U Sports, qui supervise le sport universitaire canadien, jumelée à la suspension des activités pour l’ensemble des disciplines sportives universitaires au Québec a fait ressurgir le spectre de la perte d’une année sportive entière dans les universités québécoises.