Le golfeur Baptiste Mory, le footballeur Mathieu Betts, la joueuse de rugby Justine Pelletier et la coureuse Aurélie Dubé-Lavoie (absente jeudi lors du dévoilement des nominations) sont les finalistes pour le titre d’athlète de l’année du Rouge et Or. Le gagnant ou la gagnante sera connu jeudi prochain.

Les quatre finalistes pour le titre d'athlète de l'année du Rouge et Or maintenant connus

Le footballeur Mathieu Betts, le golfeur Baptiste Mory, la coureuse Aurélie Dubé-Lavoie et la joueuse de rugby Justine Pelletier sont les finalistes pour l’obtention du titre d’athlète de l’année du Rouge et Or.

Les nominations ont été dévoilées dans le cadre d’une conférence de presse prégala Rouge et Or, jeudi midi. Betts et Pelletier ont été nommés respectivement étudiant et étudiante-athlète de l’année dans un sport collectif, alors que Dubé-Lavoie et Mory ont reçu le même honneur pour un sport individuel. Ces prix font des quatre athlètes les candidats au titre d’athlète de l’année. 

Un habitué des honneurs individuels, Mathieu Betts s’est dit flatté par la nomination, mais l’on sentait que sans une Coupe Vanier pour l’accompagner, l’ailier défensif ne pouvait être pleinement satisfait. L’étudiant en éducation physique termine la semaine prochaine un stage au primaire, après quoi il commencera sa préparation pour le Défi Est-Ouest, auquel il participera en compagnie des meilleurs espoirs professionnels au pays, en mai, au PEPS. 

L’importance de l’équipe

Membre de la première équipe étoile canadienne, Justine Pelletier soulignait quant à elle que le prix qui lui a été remis jeudi en était aussi un d’équipe pour les joueuses de rugby du Rouge et Or. «Je pense que c’est un exploit impressionnant pour notre programme d’avoir atteint la finale des Championnats canadiens alors que nous y participions pour la première fois depuis longtemps. Maintenant, l’objectif est de les gagner la saison prochaine», a annoncé l’étudiante en kinésiologie. 

Même Baptiste Mory, au golf, a crédité ses coéquipiers. Celui qui a quitté sa France natale il y a trois ans pour venir porter les couleurs du Rouge et Or assure que dans un sport individuel comme le sien, s’attaquer à un tournoi en équipe l’aide à performer. «En France, je n’avais pas d’aussi bons résultats qu’ici et je pense que c’est lié au fait de jouer en équipe», a expliqué le golfeur par excellence du RSEQ et champion canadien au classement par équipe.

Aurélie Dubé-Lavoie brillait pour sa part par son absence, jeudi, étant en Suisse pour représenter le Canada aux Championnats du monde universitaires de cross-country. 

Le 67e gala Rouge et Or aura lieu le jeudi 12 avril.