Émie Gaboury et ses coéquipières ont dû, impuissantes, assister aux célébrations des joueuses des Carabins de Mont­réal, qui les ont vaincues en finale provinciale. — Photo Le Soleil, Yan Doublet

Le Rouge et Or s'incline en finale provinciale

Le Rouge et Or était déjà assuré de participer au Championnat canadien universitaire de volleyball féminin, ne restait qu’à savoir si les filles de l’Université Laval s’y présenteraient en qualité de championnes du Québec ou comme équipe hôtesse. Leur défaite en finale du RSEQ, samedi au PEPS, a offert la réponse.

Comme les gars, vendredi, le Rouge et Or féminin s’est incliné en deux matchs face aux Carabins de l’Université de Montréal. Les joueuses de l’UL ont perdu pour la deuxième fois en quatre manches de 25-17, 14-25, 21-25 et 14-25, voyant la bannière du Réseau du sport étudiant du Québec être remise à l’équipe en blanc et bleu, qui offrait ainsi un doublé hommes/femmes à leur institution dans ce sport.

«C’est plate, j’haïs ça, les médailles d’argent… Les filles ont bien répondu après la défaite de vendredi, et on a joué avec elles [les Carabins] jusqu’à leur bonne séquence, en fin de troisième set. Au quatrième, on s’est effondré encore, il n’y avait plus de son, plus d’images. Je voyais dans leurs yeux qu’elles n’étaient plus là pantoute», illustrait l’entraîneur-chef Olivier Caron, dont le plus récent titre remonte à 2014.

Après avoir remporté le premier set 25-17, le Rouge et Or a échappé les trois suivants. En avance 17-14 dans le troisième, les filles de l’UL ont ensuite cédé neuf points sur les 11 jeux suivants pour finalement le perdre 21-25. Alice Cloutier a réussi 10 attaques marquantes dans la défaite.

En mode préparation

Le Rouge et Or cherchait à entrer au Championnat national par la grande porte, mais pour cela, la formation de Caron devait causer une surprise face aux Carabins, qui ont terminé au premier rang du classement de la saison régulière. Troisième, l’UL avait battu McGill pour accéder à la finale québécoise.

«Il ne s’agissait que de notre troisième défaite à l’Université Laval cette saison, on s’était dit qu’il fallait bien jouer chez nous. Je ne suis pas inquiet, on va se préparer cette semaine, plusieurs filles ont déjà fait des championnats canadiens, et on reste dans la pensée que le match le plus important de la saison est celui de vendredi, à 18h», ajoutait Caron, qui dirige le Rouge et Or depuis les six dernières saisons.

Le Championnat national a lieu au PEPS à compter de vendredi. La veille, U Sports procédera à ses remises des honneurs individuels à l’occasion de son traditionnel banquet. La dernière présentation du Championnat canadien à l’Université Laval remonte en 2011, le Rouge et Or ayant alors terminé deuxième. Dans son histoire, l’UL compte un titre national, celui de 2010.

«Les Carabins forment une bonne équipe, elles devraient être les deuxièmes favorites du tournoi», estimait Caron, qui pense voir son équipe au sixième échelon sur les huit formations invitées.