Le joueur de ligne défensive du Rouge et Or Vincent Desjardins a hâte d'affronter la lourde et expérimentée ligne à l'attaque des Stingers.

La ligne offensive des Stingers, un bon défi pour le R et O

La fameuse ligne offensive des Stingers de Concordia, avec les grands et gros Simba, Constantin, Sévigny, Hurley, Johnson et Taillon, constituera un bon défi pour la défensive du Rouge et Or, samedi (19h). C’est du moins l’avis du joueur de ligne défensive Vincent Desjardins, qui a hâte de s’y frotter.

«Leur ligne offensive est très bonne et comprend plusieurs joueurs de quatrième et cinquième année. Ils sont de bons athlètes, alors on s’attend à un match physique. De plus, ils ont toujours eu du succès à courir avec le ballon alors tout ça sera un bon défi», a affirmé Desjardins en point de presse cette semaine.

«Des fois, ils mettent un sixième joueur sur la ligne offensive. Ils peuvent y aller avec un demi inséré ou deux demis insérés. Ils ont ce qu’il faut pour mettre du poids sur la ligne, ça, c’est certain.» 

Connaissant bien l’entraîneur-chef des Stingers Brad Collinson, qui dirigeait les porteurs de ballon du Rouge et Or jusqu’à l’an dernier, Desjardins a déjà sa stratégie pour tenter de neutraliser l’attaque adverse. «Je pense qu’avec Brad de l’autre côté, si on peut arrêter la course en partant et les obliger à lancer le ballon, ce sera la recette du succès», résume l’étudiant en génie civil.

À l’attaque

Son coéquipier Vincent Breton-Robert, auteur du seul touché des siens sur un retour de botté lors du premier match à Sherbrooke, a lui aussi hâte d’en découdre avec Concordia.

«Par contre, ils ont un nouveau coordonnateur défensif contre qui on n’a jamais joué, alors on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre d’eux», explique celui qui en est à sa deuxième année d’admissibilité avec le Rouge et Or.

«Par contre», enchaîne-t-il, «ils ne pourront pas réinventer la roue. C’est certain qu’on verra de la part de leur défensive quelque chose qu’on a déjà vu durant notre parcours», ajoute-t-il.

Breton-Robert s’attend à voir de l’action durant le match de samedi. «Je crois que Justin [Ethier, coordonnateur de l’offensive] va m’utiliser à bon escient comme porteur de ballon et sur les retours de bottés. J’aime bien faire les retours de bottés, car c’est très important au football canadien. À seulement trois essais, les équipes bottent souvent!»