«Nous sommes tous conscients de l’enjeu, que c’est un match hyper important. Mais ce n’est pas de la pression : c’est l’fun!» fait valoir Glen Constantin.

Duel pour la première place

Pour les Carabins de l’Université de Montréal, il s’agit du dernier match du calendrier régulier. Et même s’il restera ensuite une partie à disputer à Sherbrooke pour le Rouge et Or de l’Université Laval, les membres de l’équipe de football lavalloise savent très bien que leur adversaire de dimanche n’a aussi qu’une seule défaite à sa fiche et que l’équipe qui sortira du Stade Telus avec la victoire dimanche décrochera ou alors prendra une sérieuse option sur la première position au classement général et sur l’avantage du terrain pour les séries de fin de saison. Le Soleil s’est entretenu avec l’entraîneur du Rouge et Or, Glen Constantin, et son homologue des Carabins, Danny Maciocia, en vue de cet affrontement.

EN QUÊTE DU MATCH PARFAIT

Ceux qui connaissent Glen Constantin savent qu’il est exigeant, rarement satisfait sur toute la ligne même après une victoire convaincante des siens. Lors de son point de presse hebdomadaire, le pilote du Rouge et Or n’a rien dit pour faire disparaître cette aura de perfectionnisme qui a contribué à guider son équipe vers dix coupes Vanier. 

«On est en quête du match parfait», a-t-il laissé échapper en point de presse. «On veut jouer à notre plein régime. Chaque jeu [...] est fait pour que ça marche parfaitement. Bien sûr, tout ne marche pas toujours parfaitement, mais c’est le but», a-t-il résumé. 

Et pas question de prendre la défaite surprise des Carabins contre le Vert & Or de Sherbrooke comme une indication du genre d’opposition à laquelle ses protégés auront droit en fin de semaine. «Ça ne me surprend pas, cette défaite, car les Carabins ne se préparent pas de la même manière contre les autres équipes que contre nous. Je ne m’inquiète aucunement de la préparation de Montréal cette semaine. Ils seront prêts pour le match.»

«De notre côté, nous avons une meilleure compréhension de leur offensive que la dernière fois, surtout sur les jeux au sol, alors qu’ils avaient gagné beaucoup de verges contre nous avec trois ou quatre courses de 15 à 20 verges», poursuit Constantin. Pour lui, ces duels intenses contre l’ennemi de l’autre bout de l’autoroute 20 n’appliquent pas une pression supplémentaire. «La rivalité est là, l’intensité aussi. Nous sommes tous conscients de l’enjeu, que c’est un match hyper important. Mais ce n’est pas de la pression : c’est l’fun!», reprend-il. 

Constantin ne veut pas non plus faire peser le poids de la victoire et du championnat du calendrier régulier sur les épaules de son jeune quart-arrière Thomas Bolduc. «Thomas demeure une recrue qui s’en va dans la fosse aux lions. Contre McGill, il a fait face à beaucoup de couvertures zéro et on a vu quelques ratés tant au niveau du quart que des receveurs de passes. Après ce match, on aura une bonne idée de ce qu’on a entre les mains, mais pas question de mettre son issue entre les mains du quart-arrière. On ne définit pas une carrière par un match contre l’Université de Montréal, sans ça bien des carrières seraient terminées.»

EN CHIFFRES

  • Rouge et Or de l’Université Laval
  • Fiche : 5 victoires 1 défaite
  • Dernier match : Victoire de 39 à 3 contre McGill
  • Points pour : 250
  • Points contre : 59
  • Verges gagnées : 2279 (869 par la course, 1410 par la passe)
  • Verges accordées : 1800 (481 par la course, 1358 par la passe)
«Je ne crois pas qu’on aura besoin de motiver les joueurs : à cause de la rivalité, à cause des matchs spectaculaires que sont nos affrontements», juge Danny 
Maciocia .

APPRENDRE DE SES ERREURS

Lui aussi un vieux routier du football, Danny Maciocia n’a pas l’habitude de passer par quatre chemins, ni avec ses joueurs ni avec les médias. En conférence téléphonique, il n’a pas essayé de se défiler : la défaite de 23 à 15 la semaine dernière contre le Vert & Or de Sherbrooke lui a déplu et il n’était pas de très bonne humeur non plus après la courte victoire de 20 à 17 des siens contre les Stingers de Concordia, qui sont actuellement au dernier rang de la division, le 27 septembre. 

«Glen a peut-être un peu raison. Peut-être qu’on n’est pas la même équipe quand on joue contre l’Université Laval que quand on a d’autres adversaires. Cependant, ça ne justifie pas la performance de la semaine passée et celle contre Concordia», a-t-il affirmé.

«Contre le Vert & Or, je crois qu’on n’était pas prêts à compétitionner ni physiquement ni mentalement, et c’est difficile de comprendre pourquoi. Peut-être qu’avec une fiche de 6-0, certains avaient oublié qu’il fallait compétitionner quand même chaque jour, tant à l’entraînement que durant les matchs. C’est une belle leçon.»

Maciocia sait cependant que ses protégés ont compris l’enjeu du prochain match. «Des deux côtés, je ne crois pas qu’on aura besoin de motiver les joueurs : à cause de la rivalité, à cause des matchs spectaculaires que sont nos affrontements.» 

Au lieu de Dimitri Morand, son quart partant depuis le début de la saison, Maciocia a déjà annoncé qu’il donnerait dimanche le ballon à Frédéric Paquette-Perrault, un transfuge de McGill qui a été inactif la saison dernière.

«Il n’a pas joué l’an dernier, mais il a pu avoir un peu de temps pour se perfectionner dans la dernière moitié du match contre Sherbrooke et sa performance nous a inspirés. Il est un jeune homme très intelligent au bras vraiment puissant capable de lancer des ballons profonds et aussi de faire des jeux avec ses pieds. C’est un quart-arrière complet avec de l’expérience», analyse Maciocia.

Ça ne signifie toutefois pas que Morand a perdu son poste pour de bon. L’entraîneur a même laissé entendre qu’on pourrait voir les deux quarts sur le terrain dimanche. 

EN CHIFFRES

  • Carabins de l’Université de Montréal
  • Fiche : 6 victoires 1 défaite
  • Dernier match : Défaite de 23 à 15 contre le Vert & Or de Shebrooke
  • Points pour : 151
  • Points contre : 77
  • Verges gagnées : 2342 (1343 par la course, 999 par la passe)
  • Verges accordées : 1420 (544 par la course, 876 par la passe)