Meneur du Rouge et Or pour les gains au sol pour les deux dernières saisons, Christopher Amoah (20) veut, en compagnie de son coéquipier Tyrone Pierre, montrer son savoir-faire aux équipes de la NFL, mardi.

Amoah et Pierre veulent impressionner la NFL

Après Antony Auclair il y a un an, au tour de Christopher Amoah et de Tyrone Pierre de tenir une journée de démonstration pour les recruteurs de la NFL au PEPS, ce mardi.

Le porteur de ballon et le receveur de passes du Rouge et Or deviennent les troisième et quatrième joueurs de l’Université Laval à attirer à Québec des éclaireurs du plus important circuit de football au monde, après Auclair et Charles Vaillancourt.

L’événement s’annonce plus modeste que pour Auclair, à pareille date l’an dernier. L’actuel ailier rapproché des Buccaneers de Tampa Bay s’était produit devant des représentants de 17 clubs de la NFL. En 2016, le joueur de ligne offensive Vaillancourt avait pour sa part effectué ses prouesses devant seulement une équipe, les Raiders d’Oakland. Il évolue maintenant dans la LCF, à Vancouver.

Pour Amoah et Pierre, seuls les Redskins de Washington ont confirmé leur présence. Ils étaient aussi la seule équipe de la NFL présente au Soccerplexe Catalogna de Lachine, lundi, pour voir à l’œuvre le receveur Régis Cibasu et le botteur Félix Ménard-Brière, des Carabins l’Université de Montréal.

Le lien entre tous ces joueurs : Sasha Ghavami. Le jeune agent québécois a lancé sa carrière aux côtés de Laurent Duvernay-Tardif, aujourd’hui garde partant avec les Chiefs de Kansas City. Sous les conseils de son ami et agent Ghavami, Duvernay-Tardif a été le premier à tenir un pro day au Québec, en 2014.

«J’ai toujours cru qu’en y mettant de l’effort, du travail et de la persévérance, j’aurais l’occasion de montrer mes habiletés à des gens de la plus haute ligue. Et ça aboutit à demain», a affirmé Amoah, lundi, se disant plus excité que nerveux à l’approche du grand jour. «En plus, je suis content de vivre ça avec Tyrone. On est de bons amis et on a travaillé fort durant quatre ans avec le Rouge et Or», poursuit celui qui avoue avoir un faible pour les Raiders avec les Marshawn Lynch, Derek Carr et Amari Cooper, bien qu’il ne dirait bien sûr pas non aux Redskins.

L’importance du 40 verges

Selon lui, sa tâche sera de démontrer toute sa polyvalence à la fois par la course et par la passe, «la tendance maintenant dans la NFL», en plus de devoir enregistrer un très bon temps au sprint de 40 verges. «Ils voudront voir si je cours vite, ce sera très important», résume Amoah.

À 5’10” et 206 livres, le demi offensif de 23 ans a été le chef de file au sol pour le Rouge et Or ces deux dernières années avec 429 (70 portées) et 348 verges (48) de gains en saisons régulières. Quant à Pierre, 22 ans, son utilisation s’est avérée plus restreinte, mais ses 6’3” et 210 livres ont tout pour piquer la curiosité des recruteurs professionnels.

Même si les Alouettes de Montréal pourraient envoyer un émissaire dans la capitale mardi, la LCF tient chaque année deux journées vitrine où les neuf équipes épient les faits et gestes des meilleurs espoirs en vue du repêchage de mai. Ça se passera les 24 et 25 mars, à Winnipeg. Amoah, Pierre, Étienne Moisan et Marco Dubois y seront les représentants du Rouge et Or.