Justin Ethier, coordonnateur de l'attaque du Rouge et Or

Rouge et Or: Justin Ethier recherche un train

Bien nanti à la position de porteur de ballon, notamment grâce au retour des vétérans Guillaume Bourassa et Maxime Boutin, le Rouge et Or est malgré tout à la recherche d'un train pour remplacer le fougueux Pascal Lochard, spécialiste des courses dans le trafic.
Justin Ethier ne s'en cache pas, l'attaque au sol du Rouge et Or a encore le potentiel de faire des ravages cette année. Mais reste à trouver un moyen de maintenir la «composante physique» qu'apportait Pascal Lochard, qui évolue maintenant avec les Lions de la Colombie-Britannique dans la Ligue canadienne de football.
La solution se trouverait déjà au sein de la formation: Christophe Normand. «C'est certain que Chris Normand peut amener la composante physique qu'apportait un gars comme Pascal. Il a le potentiel de le faire», croit le coordonnateur offensif. «Il va avoir la chance de se faire valoir dans les premiers matchs. Ça va être important pour lui.»
La porte est en effet grande ouverte pour Normand. Avec des suspensions d'équipe imposées à Boutin et Bourassa pour les deux premiers matchs - ces derniers ont dérogé aux règlements de l'organisation lors du camp d'entraînement en Floride -, le porteur de ballon de quatrième année devrait voir beaucoup d'action.
«C'est une belle fenêtre d'opportunités pour moi», admet-il. «J'ai toujours préconisé un style physique et je vais continuer de le faire.»
Normand, surtout utilisé sur les unités spéciales à ses deux premières années, a pu s'illustrer comme porteur de ballon en prenant la relève en cas de blessures aux partants. De fil en aiguille, il a gagné la confiance de l'état-major du Rouge et Or. Même que le cahier de jeu contient des formations adaptées au robuste porteur. Il se souvient particulièrement bien d'une course réalisée en 2012 contre les Redmen de McGill. Il avait détalé sur 47 verges pour inscrire le touché.
Possibilité d'une rotation
Si Normand semble favorisé, la compétition sera féroce pour obtenir du temps de jeu, prévient Ethier. Ce dernier n'exclut pas une rotation à plusieurs porteurs encore cette année. L'arrivée de recrues de qualité comme Chris Amoah (Varsity), Vincent Alarie-Tardif (Lennoxville) et Sébastien Serré (Lévis-Lauzon), amène beaucoup de profondeur.
«La possibilité d'une rotation, elle est là. Chris Normand et les recrues doivent nous montrer que notre offensive roule à plein régime quel que soit le porteur de ballon.»
Quant à Boutin et Bourassa, ils seront de retour le 13 septembre contre le Vert et Or, à Sherbrooke. Leurs postes ne devraient pas être en danger. «C'est sûr qu'on a deux porteurs en Guillaume et Maxime en qui on a vraiment confiance», a lancé Ethier.
Bourassa et Boutin complétaient la rotation avec Pascal Lochard l'an dernier. L'offensive espère encore profiter de leur complémentarité cette saison.