Ce penalty de Cristiano Ronaldo lors des arrêts de jeu en deuxième but a sauvé le Real Madrid de la catastrophe.

Ronaldo sauve le Real Madrid dans la controverse

MADRID — Cette fois, pas de remontada! Un penalty controversé de Cristiano Ronaldo a atténué la défaite du Real Madrid contre la Juventus (3-1) et préservé in extremis la qualification du tenant du titre pour les demi-finales de Ligue des champions, après un quart retour incroyable, improbable, irrespirable.

Au lendemain de l’humiliation infligée par l’AS Rome au FC Barcelone (3-0), l’Italie a failli surprendre encore l’Espagne. Au stade Santiago-Bernabeu, des buts de Mario Mandzukic (2e, 37e) et Blaise Matuidi (61e) ont effacé l’avantage de trois buts (3-0) acquis à l’aller à Turin par l’équipe double championne d’Europe en titre. Et dans le temps additionnel, alors qu’on filait vers la prolongation, Mehdi Benatia a bousculé Lucas Vazquez après une remise de la tête de Ronaldo. Penalty polémique sifflé par l’arbitre, qui a exclu dans la foulée Gianluigi Buffon pour contestation, et but (90e + 7) de l’intraitable «CR7», son 15e cette saison et son 120e en 150 matchs de C1.

C’est cruel pour le gardien de 40 ans, qui a achevé sur un carton rouge ce qui pourrait rester comme son dernier match européen. «Cet arbitre n’a pas de cœur», a-t-il lancé. «Il a un sac poubelle à la place du cœur. Si tu n’as pas de personnalité et de courage, tu vas en tribunes regarder le match avec ta femme et un Sprite.»

Zidane : «Il ne méritait pas ça»

«Il ne méritait pas ça du tout», a déploré Zidane, l’entraîneur-chef du Real. «Cela n’enlèvera pas ce qu’il est, ce qu’il a fait, ce qu’il a été. C’est ce que je lui ai dit. Je l’ai vu à la fin du match pour lui dire que c’était un joueur énorme, qu’il faut qu’il pense surtout à tout ce qu’il a fait. C’est dommage de terminer de cette façon en Ligue des champions, mais peut-être qu’il pourra rejouer encore une année.»

Buffon n’a pas tranché la question après la rencontre, refusant de dire s’il s’agissait bel et bien de son dernier match européen. «On verra, c’est très probable», a-t-il dit sur beIN Sports.

Le Real Madrid, qualifié pour sa huitième demi-finale de C1 consécutive, reste favori pour la victoire finale, le 26 mai à Kiev. Mais qui de l’AS Rome, du Bayern Munich ou de Liverpool le défiera en demi-finales? Réponse vendredi lors du tirage au sort des deux rencontres de prestige, qui seront disputées les 24 et 25 avril pour l’aller, les 1er et 2 mai pour le retour.