Cristiano Ronaldo a encore frappé fort dans la victoire de 3-2 du Real Madrid contre Dortmund, mercredi. Il est devenu le premier joueur à inscrire un but lors des six matchs de groupes de la Ligue des champions.

Ronaldo favori pour succéder à... lui-même

PARIS — Cristiano Ronaldo est l’immense favori pour se succéder à lui-même et décrocher ainsi son cinquième Ballon d’or, jeudi, pour égaler le record de Lionel Messi, énième épisode de leur rivalité historique.

Le suspense est factice. Le Portugais de 32 ans a remporté la Ligue des champions 2017, finissant une nouvelle fois meilleur buteur avec 12 buts, dont deux en finale contre la Juventus de Turin (4-1). Il a ainsi grandement contribué à ce que le Real Madrid devienne le premier club à conserver son titre depuis le double sacre du grand Milan en 1989 et 1990. Tout en détrônant le FC Barcelone dans le Championnat d’Espagne, avec les Supercoupes d’Europe et d’Espagne en prime.

Le quadruple Ballon d’or (2008, 2013, 2014, 2016) a déjà remporté les distinctions individuelles de Joueur UEFA (Europe) de la saison 2016-2017 et de Joueur FIFA 2017. «Je suis confiant pour ce qui est de le remporter, pas inquiet. Je sais ce que représenterait un cinquième Ballon d’or, pour la postérité. Ce serait un accomplissement et c’est pour ça que je travaille depuis 15 ans. Rien n’arrive jamais par accident», avait-il déclaré dans L’Équipe du 17 novembre.

En sélection nationale, il a marqué 11 buts en 11 matchs et le Portugal s’est qualifié directement pour la Coupe du monde 2018, après une Coupe des Confédérations mitigée, où les champions d’Europe ont fini troisièmes et dont le capitaine a snobé la petite finale.

L’attaquant vedette, qui avait coutume de jouer quasiment tous les matchs, histoire aussi de pouvoir gonfler ses statistiques, a parfois été ménagé la saison dernière par Zinédine Zidane. Avec 25 réalisations, «CR7» a du coup été devancé au classement des buteurs de Liga par les Barcelonais Messi et Luis Suarez (37 et 29). Mais il a ainsi pu finir la saison en boulet de canon.

Son dernier?

Un dernier Ballon d’or siglé CR7? Malgré sa préparation irréprochable, il y a l’idée d’un fléchissement chez celui qui aura 33 ans début février. Depuis sa suspension de cinq matchs en Supercoupe d’Espagne, il connaît une saison très éloignée de ses standards habituels, avec 11 buts et 3 passes décisives en 17 matchs.

En Ligue des champions toutefois, il continue de laisser son empreinte. En inscrivant un but contre Dortmund mercredi, il est devenu le premier joueur à marquer lors des six matchs de groupes d’une édition de Ligue des champions. Mardi, Neymar avait échoué à devenir le premier à réaliser cet exploit. Ronaldo a également atteint la barre des 60 buts, égalant ainsi le record de buts en phase de groupes jusqu’alors détenu seul par Messi.

Derrière Ronaldo dans la course au Ballon d’or, on attend traditionnellement Messi (30 ans), qui n’a remporté que la Coupe d’Espagne, mais marque toujours but sur but, sacré Soulier d’Or 2016-2017. Question rituelle : qui sera le troisième larron? 

Messi estime que le jeu est plus ouvert qu’auparavant. «Ces dernières années, c’était nous deux, mais désormais il y a des footballeurs comme Neymar, [Kylian] Mbappé ou [Luis] Suarez qui peuvent prétendre à ce prix», avait estimé le quintuple Ballon d’or dans le quotidien espagnol Marca du 25 novembre.

Le classement de Mbappé, pour sa première apparition à 18 ans seulement, sera forcément scruté, comme celui de son coéquipier du PSG Neymar, devenu cet été le joueur le plus cher du monde en provenance du FC Barcelone (plus de 335 millions $CAN).