Roger Federer est devenu seulement le deuxième joueur de tennis masculin de l’histoire à remporter 100 titres en carrière, battant le Grec Stefanos Tsitsipas en finale du Championnat de tennis de Dubaï, samedi.

Roger Federer remporte un 100e titre en carrière

DUBAÏ, Émirats arabes unis — Ajoutez la centaine de titres en carrière à la longue liste d’exploits du Suisse Roger Federer.

Federer est devenu seulement le deuxième joueur de tennis masculin de l’histoire à remporter 100 titres en carrière, battant le Grec Stefanos Tsitsipas en finale du Championnat de tennis de Dubaï, samedi.

Federer, qui a notamment gagné 20 titres du Grand Chelem en carrière, a défait Tsitsipas en deux manches de 6-4, 6-4 pour rejoindre Jimmy Connors. Le légendaire Suisse a du même coup signé un huitième sacre à Dubaï.

Connors a conclu sa carrière avec 109 titres.

«Bienvenue dans le club des 100 victoires, a écrit Connors sur le réseau social Twitter. Je me trouvais un peu seul. Je suis heureux d’avoir de la compagnie!»

En battant un joueur qui a près de la moitié de son âge en seulement 69 minutes, Federer, qui est âgé de 37 ans, a continué sa séquence de saisons avec au moins un titre sur le circuit. À 19 ans, Federer avait mis la main sur un premier titre en carrière en 2001, à Milan.

«C’est une longue et magnifique carrière. J’ai aimé chaque minute, a déclaré le Suisse. Ç’a été difficile, mais les sacrifices ont vraiment valu la peine et nous verrons ce qui me reste dans le réservoir. D’atteindre les 100 victoires, c’est un véritable rêve devenu réalité.»

En plus de son impressionnant record de titres du Grand Chelem, qui inclut huit triomphes à Wimbledon, Federer a gagné six titres lors des Finales de l’ATP en plus d’être numéro un au classement pendant 310 semaines, dont 237 de suite. Il s’agit également de deux autres records.

En l’emportant contre Tsitsipas, Federer a en quelque sorte vengé sa défaite aux mains de la jeune sensation de 20 ans lors du quatrième tour des Internationaux de tennis d’Australie, en janvier.

Federer a brisé le service de son rival dès le premier jeu et il s’est emparé du premier set lors de sa quatrième balle de manche.

La deuxième manche a été plus relevée, mais Tsitsipas a commis une erreur coûteuse en envoyant un coup facile dans le filet, perdant son service. À 5-4, Federer a gagné sa partie au service sans donner un point et il a écrit son nom dans l’histoire.

«Je suis tellement heureux de pouvoir toujours jouer, a dit Federer. Tout a commencé quand je suis devenu champion chez les juniors. Ç’a été très amusant. Je ne changerais rien de ma carrière.»