Jonathan Malo a donné le ton avec un circuit de trois points en première manche.

Rockland 4 / Québec 10: Sanford n'avait pas oublié

Shaw Sanford a encore sur le coeur la défaite de 12-9 encaissée aux mains des Boulders, à son premier départ avec les Capitales, en début de saison, à Rockland. C'est ce cuisant revers qu'il garde à l'esprit chaque fois qu'il monte sur la butte contre la troupe du gérant Jamie Keefe. C'est encore lui qui lui a permis d'engranger sa sixième victoire - un sommet dans la ligue Can-Am -, alors que les Capitales l'emportaient 10-4 sur les visiteurs, au Stade municipal, mercredi.
Bien appuyé par l'attaque et la défensive des Capitales, Sanford a offert une autre prestation de qualité aux fidèles du Stade, n'accordant que deux points et huit coups sûrs en sept manches sur le monticule. Il a de plus retiré huit frappeurs au bâton. Une performance qui a enchanté Patrick Scalabrini.
«Il est tombé premier dans la ligue avec six victoires. C'est le Shawn Sanford que je croyais avoir signé pendant la saison morte. Je disais à tout le monde que c'était ma grosse acquisition. Au début, il a eu de la difficulté un petit peu, mais depuis quatre départs, il est complètement dominant. Il nous donne une tonne de manches. C'est notre homme des grandes occasions. Ce n'est pas pour rien qu'il a un dossier de 6-1», a noté le gérant.
De son côté, le Californien de 25 ans ne cachait pas sa joie d'avoir - avec cette deuxième victoire en autant de soirs - assuré aux Capitales de remporter cette importante série. Les protégés de Patrick Scalabrini disputent un dernier match contre les Boulders jeudi, avant de prendre le départ pour un long voyage de 10 jours au Texas, vendredi.
«Je suis content d'avoir pu bien lancer la balle contre ces gars-là. Ils m'ont battu à mon premier départ avec l'équipe. Ils m'ont donné une raclée, ils ont frappé de nombreux coups sûrs et ils ont fait gonfler ma moyenne. Je suis donc toujours motivé à bien faire contre eux et à gagner. C'est spécial, pour moi. En plus, ils sont devant nous au classement, alors chaque fois qu'on peut les battre, c'est une bonne chose», a soutenu l'artilleur droitier.
Un bon coussin
Même s'il dit aimer évoluer sous pression, Sanford a pu bénéficier d'un bon coussin pour travailler, mercredi. Dès la première manche, les bâtons des Capitales ont profité de l'inexpérience du partant des Boulders, Joey Bonino, qui en était à son premier départ professionnel, pour se forger une avance de 5-0, grâce entre autres à un circuit de trois points de Jonathan Malo. Un double de deux points de Matt Helms en deuxième et un simple d'Asif Shah en quatrième ont ensuite permis aux Capitales d'augmenter leur priorité à 8-0.
Le réveil des Boulders s'est fait entendre en septième, alors que des simples de Matt Nandin et d'Antone DeJesus ont réduit l'écart à 8-2. C'est ce qui allait signifier la sortie de Sanford, qui a cédé sa place à Joey Housey, en huitième. Dès son arrivée sur la butte, le releveur a accordé un but sur balle à Jarod Edmondson, puis un circuit à Joe Maloney. À leur tour au bâton, les Capitales, avec des simples de Mike Provencher et de Balbino Fuenmayor, ont porté le pointage à 10-4.
«Je suis très content. C'est une très grosse série pour nous. Les gars se sont vraiment présentés. On a eu un effort de tout le monde. On est vraiment satisfaits. Chaque série devient de plus en plus importante. Contre une équipe qui est près de la première place, on vient de jouer deux excellents matchs. Demain [jeudi], on veut les balayer pour partir sur une note positive», a conclu Scalabrini.
Les Anciens Canadiens connus
Les Capitales ont dévoilé mercredi les alignements des deux formations qui s'affronteront, lors de leur match de balle-molle contre les Anciens Canadiens, le vendredi 18 juillet, 19h, au Stade municipal. Plusieurs anciens joueurs du Tricolore, dont les jeunes retraités Patrice Brisebois, Mathieu Dandenault et Pierre Dagenais, seront de la partie. Ils seront appuyés des vétérans Richard Sévigny, Gilbert Delorme, Jocelyn Lemieux, Sergio Momesso et Steve Penney. L'équipe sera complétée par l'ancien Expo Claude Raymond. Dans le camp des Anciens Capitales, Eddie Lantigua, Michel Laplante, Olivier Lépine, Yves Martineau et Stéphane Dionne reprendront du service, le temps de cette rencontre de neuf manches. L'ancien des Dodgers et des Expos, Marc Griffin, se joindra à eux. Les profits de l'événement animé par Rodger Brulotte seront versés à la Fondation des Capitales de Québec. Il sera suivi de feux d'artifice. Des billets en admission générale et des forfaits VIP sont en vente aux coûts respectifs de 10 $ et de 50 $. Les amateurs souhaitant vivre de l'action de près peuvent également acheter leur place sur l'une ou l'autre des équipes, à titre de joueurs (500 $-1000 $) ou d'entraîneurs (750 $). Les arbitres en herbe peuvent quand à eux officier la rencontre pour 250 $.  
<p>Rene Leveret, des Capitales</p>
En vitesse...
Le contact entre le coureur Rene Leveret et le receveur des Boulders Marcus Niddifier, survenu mardi a mis le feu aux poudres entre les deux équipes, mais il a surtout allumé une étincelle chez les Capitales. Au plus grand bonheur du gérant Patrick Scalabrini. «J'ai demandé aux gars d'arrêter d'être les meilleurs gars du monde, d'être friendly avec le monde, de faire des caresses aux autres équipes et de commencer à être un peu plus déplaisants. Je ne leur ai pas demandé de chasser des têtes, mais d'avoir une meilleure attitude»... Le baseball majeur sera à l'honneur au Stade municipal, jeudi. Plusieurs objets autographiés par des joueurs des majeures seront attribués par voie de concours, notamment un bâton de Jose Bautista, une balle de Mark Buehrle et un chandail de Casey Janssen, des Blue Jays. Un chandail autographié de Russell Martin sera également vendu à l'encan... Les droitiers Zach Staniewicz (4-4, 2,72) pour Québec et Stephen Harrold (2-1, 2,13) pour Rockland feront les frais du dernier match de la série entre les deux équipes, jeudi.