Serge Beausoleil

Rimouski 10/Val-d’Or 8: un match bizarre, insolite, inhabituel

RIMOUSKI — Un match bizarre, insolite, inhabituel. Serge Beausoleil cherchait ses mots pour décrire le duel qui s’est soldé 10 à 8 à l’avantage de l’Océanic qui rendait visite aux Foreurs, vendredi, au Centre Air Creebec de Val-d’Or. «Des fois, il y a des matchs de fou comme ça», a laissé tomber l’entraîneur-chef de Rimouski, alors que son équipe a nettement dominé la première période et les 10 premières minutes de la troisième. Puis, dans ce que Beausoleil a appelé «l’entre-période», «la chaîne a débarqué».

«Juste analyser les chances de marquer, on en a pour une semaine, a commenté le pilote rimouskois. Il y a des buts qu’on ne reverra pas de la saison! Il y a des choses incompréhensibles! Par ailleurs, on a mis de beaux filets, vraiment bien travaillés!»

Débandade en première

Les 1708 spectateurs ont pu assister à une véritable débandade en première période, alors que les visiteurs n’ont pas perdu de temps en marquant quatre buts en un peu plus de 4 minutes. Les buteurs sont Luka Verreault (3e), Cédric Paré (29e), Jeffrey Durocher (7e) et Alexis Lafrenière (19e et 20e) qui en a ajouté deux. Après 20 minutes de jeu, les Bas-Laurentiens ont donc retraité au vestiaire avec une avance de 5-0.

Mais, les locaux sont revenus dans le match dès le début du deuxième tiers. Ils ont démontré un tel caractère que la période s’est terminée 6 à 5! Justin Robidas (7e), Nicolas Ouellet (13e et 14e) qui faisait un retour au jeu et Peyton Hoyt (7e) ont battu Raphaël Audet, avant qu’il ne soit remplacé par Thomas Couture. En fin d’engagement, le seul but de l’Océanic a été celui de Durocher (8e) en avantage numérique, son deuxième du match. «Je n’ai pas enguirlandé les gars après la deuxième, a précisé Beausoleil. Les gars savaient qu’ils s’étaient mis dans l’eau chaude, savaient qu’ils devaient revenir dans le présent et savaient comment le faire», a raconté Serge Beausoleil.

Ses troupiers n’ont donc pas paniqué et sont revenus en force au troisième vingt avec trois buts en 5 minutes. Zachary Bolduc (13e) sur un jeu de puissance, Verreault (4e) avec son deuxième du match et Isaac Belliveau (6e) en sont les auteurs. Mais, la réplique des Foreurs n’a pas tardé avec trois buts eux aussi : Ouellet (15e) qui a signé son tour du chapeau, Jérémie Biakabutuka (2e) et Robidas (8e) en désavantage numérique, son deuxième de la rencontre. Puis, Lafrenière (21e) a mis un terme à ce «match de fou» en glissant la rondelle dans une cage vide. Le capitaine de Rimouski obtenait ainsi son tour du chapeau et son 5e point de la partie.