Devant la cage des siens, l’ex-Drakkar Justin Blanchette s’est rappelé au souvenir de ses anciens coéquipiers en réalisant 29 arrêts, dont quelques-uns pas commodes.˜˜

Rien de facile pour le Drakkar à la maison

BAIE-COMEAU — Le Drakkar a conclu mercredi un séjour de quatre matchs à domicile vraiment pas payant, s’inclinant par la marque de 4-2 devant les Cataractes de Shawinigan. Avec quatre revers, dont un en prolongation, Baie-Comeau n’a donc récolté qu’un maigre point sur une possibilité de huit à la maison.

Les Cats ont été guidés offensivement par l’excellent Mavrik Bourque, qui a signé un tour du chapeau au premier vingt. Devant la cage des siens, l’ex-Drakkar Justin Blanchette s’est rappelé au souvenir de ses anciens coéquipiers en réalisant 29 arrêts, dont quelques-uns pas commodes.

Le Drakkar a pris les devants à mi-chemin du premier engagement par l’entremise de son meilleur marqueur, Nathan Légaré, servi par la belle passe de Valentin Demchenko. Toutefois Bourque, le meilleur pointeur du côté de l’adversaire, a répliqué non pas une, ni deux, mais trois fois en moins de cinq minutes pour scier les jambes des hommes de Jon Goyens et donner aux siens une sérieuse option sur la rencontre.

L’entraîneur-chef faisait un parallèle avec le tennis en parlant d’erreurs non provoquées pour expliquer la première période des siens. «C’était vraiment ça. Deux des trois premiers buts, on gagne la mise au jeu dans notre zone, on est en plein contrôle de la rondelle, mais on pense trop au lieu de bouger la rondelle.»

Les choses se sont un peu améliorées pour le Drakkar en deuxième «parce qu’on a commencé à patiner, on a passé plus de temps dans leur zone, mais il y a eu un mauvais bond et tout à coup, c’était 4 à 1», a ajouté Goyens en signalant que ses troupiers devront travailler plus fort en zone ennemie «pour aller chercher les deuxièmes chances, les rebonds, les déviations et bloquer la vue du gardien».

Au second vingt, les locaux ont connu un intéressant soubresaut, mais Blanchette a notamment signé trois beaux arrêts consécutifs au milieu de l’engagement. Xavier Cormier a récompensé son gardien en portant le pointage 4-1 à 14:09. Deux minutes plus tard, Demchenko (2e) a ramené l’écart à deux buts. Ce fut là le dernier filet de la rencontre.

Le pilote souhaite que les siens retrouvent bientôt leur confiance et cessent surtout de compliquer les choses. «La façon dont on veut jouer, c’est rapidement, utiliser l’option A. Mais pour une raison ou une autre, on va faire un autre maniement de rondelle, on va prendre un autre look à droite ou à gauche avant de prendre la décision. On doit juste réaliser que la game est simple et qu’il faut garder les choses simples.»

Échangés l’un contre l’autre l’an dernier, Lucas Fitzpatrick et Blanchette se faisaient face dans les buts. Le cerbère du Drakkar n’a pas eu la vie facile, cédant 4 fois sur 29 lancers.

NOTES : L’arrière Xavier Bouchard faisait un retour au jeu après avoir raté deux rencontres. Sa présence n’a guère réglé les problèmes du Drakkar dans sa zone…Les Nord-Côtiers disputeront leurs quatre prochains matchs sur la route. Premier arrêt à Boisbriand vendredi, suivi de Drummondville samedi.