Roger Federer salue la foule après avoir été écarté du Tournoi de Cincinnati en huitièmes de finale par le Russe Andrey Rubley. Le 70e joueur au monde n’a mis que 62 minutes pour s’assurer la victoire face à son rival qui occupe le troisième échelon au classement mondial.

Revers expéditif pour Federer

CINCINNATI — Le Suisse Roger Federer, numéro 3 mondial et vainqueur de 20 titres en Grand Chelem, a été éliminé jeudi en huitièmes de finale du tournoi Masters 1000 de Cincinnati par le Russe Andrey Rublev, 70e, 6-3, 6-4.

«Ma victoire la plus importante et la plus émotive», a déclaré Rublev, âgé de 21 ans et vainqueur de son seul tournoi en carrière à Umag en 2017, qui était lui aux anges : «C’est un sentiment incroyable d’affronter une telle légende que Roger. Au moins 99 % du public le soutenait. Aujourd’hui [jeudi], j’ai juste essayé de faire de mon mieux.»

Federer détient sept titres du tournoi de Cincinnati. Il s’agissait de son premier événement depuis sa défaite en finale à Wimbledon contre Novak Djokovic, le mois dernier.

En raison d’ennuis avec son service, Federer a été victime de deux bris en première manche.

«Et voilà. Ç’a donné le ton au match un peu, a dit Federer. Il a joué un match très propre — attaque, défense, au service. Il ne m’a pas donné grand-chose.»

Le duel a duré 62 minutes. Selon l’ATP, il s’agit de la défaite la plus expéditive de Federer depuis 2003, quand il avait perdu en 54 minutes contre Franco Squillari lors du premier tour du tournoi de Sydney.

«Quand ce genre de résultat arrive, on s’en va et se dit : “C’est quoi le plan?” Je ne sais pas, j’ai juste quitté le court», a déclaré Federer, désabusé, après avoir perdu le match.

Alors que l’US Open arrive (26 août-8 septembre), Federer, âgé de 38 ans, disputait son premier tournoi depuis sa mémorable finale à Wimbledon contre le Serbe Novak Djokovic, numéro 1 mondial, et perdue au tie-break du cinquième  set, après quasiment cinq heures de jeu 7-6 (7-5), 1-6, 7-6 (7-4), 4-6, 13-12 (7-3).

«J’aurai quelques jours de repos avant l’US Open, c’est une certitude. Mais je vais m’entraîner et travailler durement, c’est exactement ce dont j’ai besoin pour l’Open», a encore dit Federer, déjà couronné dans l’Ohio à sept reprises, dont la dernière fois en 2015.

Le champion suisse aux 102 titres en carrière a été cueilli à froid en étant mené 2-0 après avoir perdu sa première mise en jeu. A 4-1, il s’est un peu ressaisi et a réussi à marquer deux autres jeux avant de céder le premier set. Mais Rublev a pris la première fois le service de Federer au septième jeu pour mener 4-3, puis 5-3 dans le second set. C’était alors quasiment terminé, et le jeune Russe, finaliste à Hambourg cette année, a conclu à sa première balle de match.

Gasquet : «Beaucoup de pression»

Richard Gasquet, 56e mondial, a battu l’Argentin Diego Schwartzman (24e), 7-6 (8-6), 6-3, pour atteindre les quarts d’un Masters 1000 pour la première fois depuis Monte Carlo en avril 2018.

Gasquet a montré beaucoup de caractère pour venir à bout de Schwartzman, 26 ans, vainqueur cette année à Los Cobos et finaliste à Buenos Aires. Mené 5-2, il a dû sauver ensuite deux balles de premier set au jeu décisif, à 4-6, avant d’aligner quatre points de rang et s’adjuger la manche initiale au bout de 66 minutes de combat.

«Gagner le premier set était très important. Il menait 6-4 dans le tie-break. C’était le moment clé du match parce que le set a été long et difficile», a commenté Gasquet, âgé de 33 ans.

Il a ensuite mené 3-0, 4-2 et 5-3 avant de conclure à sa première balle de match en dépit d’une double faute, compensée dans la foulée par un ace, dans le dernier jeu. Gasquet, huitième de finaliste à Montréal la semaine passée, a ainsi infligé à l’Argentin sa troisième défaite en trois confrontations.

«Le dernier jeu a été difficile, il y a eu beaucoup de pression sur mes épaules parce que c’est un très bon joueur, solide aussi en fond de court. C’est une grande victoire pour moi parce que c’est un grand tournoi», a ajouté Gasquet, opéré des ischio-jambiers en janvier. Il affrontera au prochain tour l’Espagnol Roberto Bautista, 11e joueur mondial.

Lucas Pouille (31e) a lui aussi réussi une belle performance en éliminant le Russe Karen Khachanov (9e) 6-7 (3-7), 6-4, 6-2. Mais un certain Novak Djokovic, numéro 1 mondial, l’attendra en quarts s’il élimine en soirée l’Espagnol Pablo Carreno Busta, 53e.

En revanche, l’aventure s’est arrêtée en 8e pour Adrian Mannarino face à la «montagne» David Goffin, 19e mondial à 28 ans, quatre titres à son palmarès et une finale à Halle cette année, vainqueur 7-6 (8-6), 6-2.

Chez les femmes

Dans le tournoi féminin, la Japonaise Naomi Osaka, numéro 1 mondiale, et l’Australienne Ashleigh Barty (numéro 2) sont aussi en quarts de finale. Chez les dames, la favorite Ashleigh Barty a vaincu Anett Kontaveit de l’Estonie 4-6, 7-5 et 7-5, jeudi.

Kontaveit a été brisée à ses deux dernières occasions au service, incluant le dernier jeu.

L’Australienne Barty trouvera sur sa route Maria Sakkari, qui est venue à bout d’Aryna Sabalenka 6-7 (4), 6-4 et 6-4.

Venus Williams a infligé un revers de 2-6, 6-3, 6-3 à Donna Vekic, de la Croatie. Au tour suivant, elle aura à composer avec sa compatriote Madison Keys, qui a vaincu la Roumaine Simona Halep, quatrième tête de série 6-1, 3-6, 7-5. Avec La Presse canadienne