Le défenseur Anthony Lavoie, des Chevaliers de Lévis, a été repêché en deuxième ronde par le Drakkar de Baie-Comeau. Lavoie est ainsi devenu le quatrième Chevalier à être sélectionné parmi les 25 premiers de ce repêchage.
Le défenseur Anthony Lavoie, des Chevaliers de Lévis, a été repêché en deuxième ronde par le Drakkar de Baie-Comeau. Lavoie est ainsi devenu le quatrième Chevalier à être sélectionné parmi les 25 premiers de ce repêchage.

Repêchage: plus de profondeur pour le Drakkar

BAIE-COMEAU – Le directeur général du Drakkar de Baie-Comeau, Pierre Rioux, a dit atteindre son objectif en ajoutant de la profondeur à son équipe lors de cette deuxième tranche du repêchage de la LHJMQ.

L’organisation a choisi 10 joueurs d’avant, trois défenseurs et trois gardiens à cette séance. «On voulait vraiment ajouter de la profondeur au poste de centre et avec les gardiens de but. Des joueurs de centre, c’est toujours difficile à trouver. On aurait bien voulu choisir quelques défenseurs de plus, mais c’est arrivé souvent que le joueur ciblé parte juste avant notre tour», a expliqué le dg.

S’il n’avait pas de choix de premier tour, Rioux a été beaucoup plus occupé dès le départ du repêchage samedi matin, avec trois choix en deuxième ronde, les choix 24, 25 et 32. Avec ces sélections, le Drakkar a mis la main sur l’attaquant Félix Gagnon (Jonquière), le défenseur gaucher Anthony Lavoie (Lévis, un choix qui appartenait à l’origine aux Remparts de Québec) et le gardien Olivier Ciarlo (Laval-Montréal).

Gagnon, résident de Chicoutimi et dont la mère est originaire de la Côte-Nord, se dit «un gars de région» très heureux d’aboutir à Baie-Comeau. «J’avais eu de bonnes entrevues avec les hauts dirigeants de l’équipe. (…) Mon agent m’a aussi dit de bonnes choses sur l’organisation. Je suis un peu surpris de sortir à un rang aussi élevé, mais super content.»

Le jeune homme, qui s’exprime avec éloquence, compare son jeu à celui de Patrice Bergeron. «Je suis un joueur qui joue sur 200 pieds, prêt à prendre beaucoup de minutes de jeu, à jouer contre le gros trio de l’autre équipe et à prendre les mises au jeu importantes», décrit celui qui a amassé 21 points, dont six buts, en 41 sorties dans le midget AAA l’an dernier. 

«Quand tu parles d’un coach player, capable de jouer dans toutes les situations, tu parles d’un joueur comme Félix Gagnon», a lancé le recruteur-chef Pierre Desjardins, qui se trouvait à Trois-Rivières avec le reste de l’état-major du Drakkar pour ce repêchage tenu de façon virtuelle. «Il joue dans les deux sens et il a une excellente attitude.» 

Quant à Anthony Lavoie, Desjardins le décrit comme «un défenseur qu’on aimait beaucoup, défensif mais qui va de plus en plus vers l’attaque et une bonne tête de hockey.» Pour ce qui est du gardien Ciarlo, «Antoine (Samuel, entraîneur des gardiens de but) l’a vu plusieurs fois et il l’aimait. L’objectif était de solidifier notre ligne du centre avec nos trois premiers choix et on a pu suivre notre plan de match.»

En troisième ronde, Baie-Comeau a acquis un autre ailier droit, Léo St-Michel, un produit des Gaulois de St-Hyacinthe. Sans choix de quatrième tour, le Drakkar a sélectionné le centre Dan Chrétien (Collège Notre-Dame) en cinquième ronde et le défenseur Vincent Deschênes (Mauricie midget Espoir) au septième tour.

Le gardien Dekon Randall-Snow (8e, Ontario Hockey Academy), le centre Andrew Doucet (9e, Basses-Laurentides midget Espoir), l’ailier gauche Matteo Lamoureux (9e, Lausanne junior), l’avant Ben Mercer (10e, Dartmouth), l’avant Alex Arsenault (10e, Edmunston, junior A), le gardien Charles-Antoine Cusson (11e, Laval-Montréal midget Espoir), le défenseur Emeric Jeansonne (12e, Collège Esther-Blondin), l’avant Charles-Antoine Tremblay (12e, Jonquière), l’attaquant Samuel Vigneault (13e, Pointe-Lévy midget Espoir) et l’avant Gabriel Fillion (14e, Mount Academy U16) ont constitué les autres prises du Drakkar.

Le premier Nord-Côtier sélectionné à cette séance a été le défenseur Olivier St-Louis, maintenant membre des Saguenéens de Chicoutimi. St-Louis, frère du défenseur Brendan et du responsable de l’équipement Brian, tous deux de l’organisation du Drakkar, a été un choix de 10e ronde des Sags.