Les Remparts de Québec ont utilisé le cinquième choix au total pour réclamer le défenseur de 17 ans Evan Nause.
Les Remparts de Québec ont utilisé le cinquième choix au total pour réclamer le défenseur de 17 ans Evan Nause.

Repêchage: les Remparts optent pour le défenseur de 17 ans Evan Nause

Pendant que les Olympiques de Gatineau faisaient du défenseur Tristan Luneau le tout premier choix au repêchage de la LHJMQ, les Remparts de Québec ont pris une chance avec le cinquième choix au total en réclamant le défenseur de 17 ans Evan Nause, qui avait refusé de se rapporter à Val-d'Or, l'an passé, après avoir été le sixième choix au total.

Reste à voir, maintenant, si le joueur natif du Nouveau-Brunswick prendra une décision différente de celle de l’an dernier. Aucun appel-conférence n’a eu lieu, vendredi soir, avec celui qui s’alignait avec la formation de Sioux Falls, dans la USHL, mais l’organisation se disait optimiste quant à se venue.

«Il s’agit d’un risque calculé. Avant de faire la sélection, on a eu de bonnes discussions avec son agent Dominic DeBlois et j’ai même eu la chance de m’entretenir avec Evan. Je pense qu’il y a au moins 75 % de chances qu’il vienne jouer pour nous. S’il n’y en avait pas eu 75 %, c’est sûr que je ne l’aurai pas pris», confiait le directeur général et entraîneur-chef des Remparts Patrick Roy au terme de la conclusion de la première ronde.

À leur droit de parole, les Remparts n’ont même pas pris le temps de se consulter, leur choix étant arrêté sur le grand défenseur de 6 pieds 1 pouces et 180 livres qui se retrouvera dans le top-4 de la brigade défensive dès la prochaine saison s’il vient à Québec. Il se joindrait à un groupe de jeunes joueurs de 17 et 18 ans qui formeront le noyau de l’équipe pour les prochaines années, notamment en prévision de la saison 2021-2022. Les Remparts aimeraient présenter le tournoi de la Coupe Memorial à Québec, cette année-là. Nause aurait alors 19 ans. À 16 ans, avec le Stampede de Sioux Falls, Nause a obtenu 17 points en 44 matchs et affiché un différentiel de +16.

«On voulait améliorer la situation de notre brigade défensive, c’est mission accomplie. On ne peut pas être en reconstruction éternellement, et lorsqu’on ramasse un gars comme lui, ça rend le processus plus rapide. Nos partisans méritent d’avoir une équipe plus compétitive et ils auront beaucoup de plaisir à nous suivre dans les trois prochaines années», ajoutait Roy, qui le voit comme le prochain pivot du jeu de puissance.

Les Remparts eu la main heureuse, l’an passé, avec la sélection de James Malatesta en septième ronde. L’attaquant avait finalement décidé de jouer à Québec après avoir fortement songé à l’idée de prendre la direction des États-Unis. Mais le pari était moins risqué que celui de Nause.

«La situation était différente de l’an passé, dans le sens qu’on pouvait se permettre de prendre un risque parce qu’on aurait un choix [le 6e] compensatoire, l’an prochain. Tout le monde était du même avis que ça valait la peine d’en prendre un avec lui. Il a vécu une belle expérience avec [l’entraîneur-associé] Martin Laperrière dans l’équipe canadienne des moins de 17 ans, l’an passé, c’était un bon contact. Plus on expliquait notre type de philosophie et de culture, plus ç’a ouvert des portes. Maintenant, il a une décision à prendre, on espère qu’il viendra», ajoutait Roy, dont le club ne parle qu’à partir de la quatrième ronde, samedi matin.

Les Remparts pourraient-ils causer une surprise en réclamant le défenseur Guillaume Richard, qui a renoncé à se joindre aux Tigres de Victoriaville, l’an dernier? «C’est une possibilité, on va le regarder», répondait Roy, qualifiant de «belle journée» celle de vendredi à la suite de la sélection de Nause.

Pour ce premier repêchage virtuel, l'état major des Remparts étaient présents au Centre Vidéotron. 

Repêchage virtuel

En raison de la pandémie de la COVID-19 qui interdit tout rassemblement, le repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec se tenait de façon virtuelle pour la première fois. Il était possible de suivre le déroulement de la première ronde par une production efficace sur la chaîne Youtube de la LHJMQ.

Les Olympiques avaient l’embarras du choix puisqu’ils détenaient les deux premiers choix et trois des quatre premiers droits de parole. Ils n’en avaient visiblement pas assez, puisqu’ils ont transigé aussi pour avoir le huitième choix, bouclant la soirée avec les sélections de Luneau (1er), Antonin Verrault (2e), Samuel Savoie (4e) et Noah Warren (8e).

Les Chevaliers de Lévis ont réussi un tour du chapeau avec les sélections au 7e rang du défenseur Pier-Olivier Roy (Victoriaville), au 10e de l’attaquant Jonathan Faucon (Blainville-Boisbriand) et au 19e de l’avant Nathan Morin (Victoriaville).

Le tableau complet de la première ronde est publié à la fin de ce texte.

L’état-major des Remparts et quelques journalistes de la capitale étaient réunis au Centre Vidéotron afin de vivre cette première aventure en ligne. Les règles de distanciation étaient respectées, autant à la grande table qu’occupait le directeur général et entraîneur-chef Patrick Roy, son adjoint Christian Vermette, les dépisteurs de l’équipe et le président Jacques Tanguay.

La soirée a commencé en force avec l’ébruitement, avant même le début du repêchage, de l’importante transaction envoyant l’attaquant de Québec Jakob Pelletier de Moncton à Val-d’Or en retour, notamment, de deux choix de première ronde, dont le 8e de celui de vendredi.

L’Océanic de Rimouski et le Drakkar de Baie-Comeau ne détenaient pas de choix de première ronde. Le repêchage se poursuit, samedi matin, à compter de la deuxième ronde. Il sera possible de suivre les différentes sélections sur le site Internet de la LHJMQ.

C'est à 2m de distance que Patrick Roy a répondu aux questions des journalistes suite à cette première journée du repêchage.

Tableau de la première ronde

1-Olympiques de Gatineau: Tristan Luneau, Défenseur (Estacades de Trois-Rivières)

2-Olympiques de Gatineau: Antonin Verreault, Attaquant (Vikings de Saint-Eustache)

3-Sea Dogs de St John: Leighton Carruthers, Centre (McDonald’s d’Halifax)

4-Olympiques de Gatineau: Samuel Savoie, Centre (Flyers Rallye Motors Nissan de Moncton)

5-Remparts de Québec: Evan Nause, Défenseur (Stampede de Sioux Falls)

6-Foreurs de Val-d’Or: Vincent Fillion, Gardien (Estacades de Trois-Rivières)

7-Tigres de Victoriaville: Pierre-Olivier Roy, Défenseur (Chevaliers de Lévis)

8-Olympiques de Gatineau: Noah Warren, Défenseur (Riverains du Collège Charles-Lemoyne)

9-Cataractes de Shawinigan: Michael Mastrodomenico, Défenseur (Rousseau-Royal de Laval-Montréal)

10-Armada de Blainville-Boisbriand: Jonathan Fauchon, Centre (Chevaliers de Lévis)

11-Voltigeurs de Drummondville: Luke Woodworth, Défenseur (Mustangs de South Shore)

12-Voltigeurs de Drummondville: Maveric Lamoureux, Défenseur (Élites de Jonquière)

13-Wildcats de Moncton: Yoan Loshing, Centre (Sénators de Mississauga)

14-Mooseheads d’Halifax: Markus Vidicek, Centre (Lions du Lac Saint-Louis)

15-Sea Dogs de St John: Nathan Drapeau, Défenseur (Albatros du Collège Notre-Dame)

16-Titan d’Acadie-Bathurst: Lane Hinkley, Défenseur (Marlboros de Toronto)

17-Eagles du Cap-Breton: Nicolas Ruccia, Gardien (Rousseau-Royal de Laval-Montréal)

18-Mooseheads d’Halifax: Jordan Dumais, Ailier (Selects de l’Académie South Kent)

19-Tigres de Victoriaville: Nathan Morin, Ailier (Chevaliers de Lévis)

20-Huskies de Rouyn-Noranda: Dylan Gill, Défenseur (Flyers Rallye Motors Nissan de Moncton)